Votre site d'informations générales !

Diouf Sarr s’aligne, Aly Ngouille boude

Premier à avoir déclaré sa candidature au sein de la majorité, le président de la Convergence des cadres républicains (Ccr) s’est montré fair-play après la désignation de Amadou Bâ, comme candidat de la majorité présidentielle. Tout le contraire du maire de Linguère, Aly Ngouille Ndiaye, qui a démissionné de son poste de ministre de l’agriculture et de membre de l’Apr.

«Je réaffirme mon attachement à la discipline de parti et renouvelle ma loyauté au président de la République. J’adhère totalement au choix qu’il a porté sur le premier ministre Amadou Ba que je félicite au passage», a posté Abdoulaye Diouf Sarr sur sa page Facebook. Et l’ancien ministre de la santé d’exhorter «tous les militants et sympathisants à se dresser comme un seul homme derrière notre candidat pour une éclatante victoire au soir du 25 février 2024».

A noter  que le choix du dauphin, Amadou Ba, a provoqué l’ire d’innombrables militants entre autres pièces maitresses de l’Apr notamment la démission de l’actuel édile de Linguère Aly Ngouille Ndiaye. Qui, sauf revirement, sera  dans les starting-blocks pour la course à la présidentielle du 25 février 2024. «Je vous informe de ma démission du poste de Ministre de l’Agriculture, de l’Equipement rural, et de la Souveraineté Alimentaire. J’ai eu l’honneur et le privilège de servir mon pays dans ce rôle, mais il est désormais temps pour moi, de passer à de nouvelles opportunités et de relever de nouveaux défis», a-t-il écrit dans sa lettre.

Aly Ngouille Ndiaye a, également, exprimé sa «profonde gratitude» envers le Président de la République, M. Macky Sall pour lui avoir donné la possibilité de contribuer au développement du secteur agricole au Sénégal. «J’ai été honoré de travailler aux côtés d’une équipe dévouée et passionnée, et nous avons réussi à apporter des améliorations significatives à l’agriculture sénégalaise, favorisant ainsi la sécurité alimentaire et le développement rural», a ajouté le désormais ex ministre de l’agriculture.

 

laissez un commentaire