Votre site d'informations générales !

Affaire Ndella Madior Diouf: L’État prend une importante décision

Affaire Ndella Madior Diouf: L'État prend une importante décision

Le scandale de la pouponnière  » Keur Yeurmandé » de Ndella Madior Diouf sonne décidément comme une claque pour le gouvernement dont la responsabilité a été pointée du doigt dans cette affaire. D’aucuns estiment que si ce purgatoire pour nourrissons (six morts ont été recensés) a pu prospérer en toute illégalité (sans autorisation), c’est parce que l’État et les services du ministère de la Femme, de la Famille et de la Protection des enfants ont failli à leur mission de contrôle des structures de prise en charge des enfants qui pullulent un peu partout au Sénégal.
 
En conseil des ministres, ce mercredi 27 décembre, le gouvernement a pris une décision importante. «Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté le projet de décret fixant les conditions d’ouverture et les règles d’organisation et de fonctionnement des structures de prise en charge des enfants âgés de 0 à 3 ans non révolus», lit-on dans le communiqué du conseil des ministres.
 
Déférée, hier mardi, Ndella Madior Diouf est poursuivie pour mise en danger de la vie d’autrui, exercice illégal de la médecine, exploitation de pouponnière sans autorisation et traite de personnes. 
laissez un commentaire