Votre site d'informations générales !

Afrique du Sud: la présidente démissionnaire du Parlement arrêtée pour corruption Afrique du Sud: la présidente démissionnaire du Parlement arrêtée pour corruption Afrique du Sud: la présidente démissionnaire du Parlement arrêtée pour corruption Afrique du Sud: la présidente démissionnaire du Parlement arrêtée pour corruption Afrique du Sud: la présidente démissionnaire du Parlement arrêtée pour corruption

La présidente démissionnaire du Parlement en Afrique du Sud a été arrêtée jeudi dans le cadre d’une enquête pour corruption, une affaire qui survient à moins de deux mois d’élections cruciales pour le parti au pouvoir depuis la fin de l’apartheid, l’ANC, dont elle est l’une des figures.

Présidente du Parlement depuis 2021 et membre du tout-puissant Comité exécutif national (NEC) du Congrès national africain (ANC) au pouvoir depuis la fin de l’apartheid, Nosiviwe Mapisa-Nqakula s’est présentée d’elle-même à un poste de police au sud de la capitale Pretoria tôt dans la matinée.

pub artp header

Elle était sous la menace d’une arrestation depuis plus de deux semaines, les enquêteurs ayant déjà procédé à une perquisition à son domicile dans un quartier cossu de Johannesburg. Mme Mapisa-Nqakula avait déposé après cette fouille une requête en urgence pour empêcher une arrestation qu’elle estimait « illégale » au vu des preuves « minces » rassemblées contre elle. Mais ce recours a été rejeté mardi par la justice.

La juge, siégeant dans un tribunal de Pretoria, a souligné qu’un suspect ne peut « invoquer la faiblesse des charges retenues et empêcher son arrestation » et noté « l’indulgence » des autorités qui lui ont laissé du temps depuis la perquisition.

« Elle doit être présentée devant un tribunal de Pretoria » dans la journée, a indiqué à l’AFP Henry Mamothame, porte-parole du parquet national sud-africain, confirmant l’arrestation de Mme Mapisa-Nqakula tôt dans la matinée.

 

laissez un commentaire