Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

Assemblée nationale : l’ouverture d’une information judiciaire freine la commission d’enquête parlementaire

Assemblée nationale : l’ouverture d’une information judiciaire freine la commission d’enquête parlementaire

La contre-attaque du juge constitutionnel Cheikh Ndiaye fait mouche. Pour rappel, à la suite des accusations pour corruption formulées contre son collègue Cheikh Tidiane Coulibaly et lui, par les députés du groupe parlementaire « Liberté, Démocratie et Changement », remettant en cause l’invalidation de la candidature de Karim Meissa Wade, le mis en cause avait saisi le procureur de la République d’une plainte.

LeQuotidien révèle que le maître des poursuites a ouvert une information judiciaire et saisi, à ce propos, le Doyen des juges d’instruction. Le journal ajoute que le ministère de la Justice a adressé un courrier pour en informer l’Assemblée nationale.

D’après la source, cette procédure enterre la commission d’enquête parlementaire déjà mise en place. « Conformément aux dispositions de l’article 48 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, la commission d’enquête parlementaire arrête sa mission dès l’ouverture  d’une information judiciaire sur la question sur laquelle elle est appelée à mener des investigations », cite LeQuotidien.

laissez un commentaire