Votre site d'informations générales !

AUTOROUTE ILLA TIVAOUANE : La grogne des travailleurs des Btp sénégalais

En février dernier, le chef de l’État, Macky Sall, avait procédé au lance ment des travaux de l’autoroute Dakar-Tivaouane-Saint-Louis, sur 200km.Par la voix de son Secrétaire général le Syndicat national des travailleurs de la construction Btp du Sénégal (Cntc/Btp) se plaint que les travaux soient confiés à une entre prise ivoirienne (Pfo) pour une enveloppe de 335 milliards fcfa. Face à la presse, ils ont plaidé pour la préférence nationale.
«En termes de routes, on ne peut pas trouver mieux que nos entre prises, que ce soit Cde, Cse ou Eif fage Sénégal. C’est avéré», a défenduDiarrafAlassaneNdao.Par contre, a-t-il reconnu, «quand vous
me parlez de Fatick-Kaolack, c’était avec Jean Lefèvre, des erreurs tech niques ont été commises». Il s’est empressé d’ajouter qu’ «on n’est pas contre le fait que d’autres entre prises viennent” mais à la condition, a-t-il revendiqué, que quand “il y a 335 milliards F CFA, l’État doit faire de telle sorte que ça soit saucissonné».

En l’état, «les entreprises nationales qui souffrent actuellement de la dette intérieure sont laissés en rade», fulmine le maire de la commune de Khelcom Birame. Qui sou ligne : «Je suis de la mouvance présidentielle mais cela ne m’empêche pas quand il s’agit de défendre l’intérêt national de le faire. Ce n’est pas le maire qui est ici, mais le Secrétaire général du Syndicat national des travailleurs (du Btp). Un secteur où les travailleurs sont en train de souffrir».

Ndao et Cie appellent à la tenue des «Assises du secteur (Btp) avec toutes les parties prenantes pour parler de santé, sécurité et respect des droits des travailleurs et des normes nationales et internationales surtout pour certaines entre prises multinationales comme celles chinoises qui font la pluie et le beau temps au grand dam des travailleurs» du secteur.

Lors de la cérémonie de lance ment des travaux, le chef de l’État, Macky Sall, avait déclaré que la réa
lisation de l’autoroute Dakar-Tivaouane-Saint Louis se fera en deux sections dont la première, Dakar Tivaouane, longue de 55 Km (avec une réalisation de 12 km supplémentaire autour de la ville de Tivaouane), sera financée par le Gouvernement du Sénégal, avec le concours du Fonds Saoudien de Développement et de la Société générale Corporate.

«Tous les financements pour ce projet, sont totalement mobilisés», avait-il ajouté, tout en de
mandant à l’entreprise PFO «de veiller au respect de la qualité, du coût et des délais d’exécution des travaux». Il avait ajouté que ces travaux s’inscrivent dans le cadre du Projet d’amélioration de la connectivité dans les zones de production agricole du Nord et du Centre (PCZA),financé par le gou vernement du Sénégal avec le concours de la Banque Mondiale, pour un montant de 200 millions de dollars américains, soit 120 milliards fcfa.

laissez un commentaire