Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

Les évêques sénégalais opposés à toute forme de bénédiction des couples de même sexe

Les évêques sénégalais opposés à toute forme de bénédiction des couples de même sexe

Les évêques du Sénégal affirment qu’aucune forme de bénédictions liturgiques ou extra liturgiques ‘’ne peut être administrée à deux personnes de même sexe qui en feraient la demande expresse en tant que +couple+’’.

‘’Nous, vos Pasteurs, Évêques du Sénégal, affirmons clairement que, dans nos Diocèses, aucune forme de bénédictions liturgiques ou extra liturgiques ne peut être administrée à deux personnes de même sexe qui en feraient la demande expresse en tant que +couple+’’, indique un communiqué de ces évêques portant sur ‘’la Déclaration Fiducia supplicans’’.

La Déclaration du Dicastère pour la Doctrine de la foi sur la signification pastorale des bénédictions, Fiducia supplicans, en date du 18 décembre 2023, approuvée par le pape François offre la possibilité de bénir les couples formés par des personnes de même sexe, en dehors cependant de toute ritualisation et imitation du mariage. Toutefois, la doctrine sur le mariage ne change pas et la bénédiction ne signifie pas l’approbation de l’union.

Dans un premier communiqué en date du 28 décembre 2023, les évêques du Sénégal avaient ‘’jugé nécessaire de rappeler la Doctrine de l’Eglise universelle et (leur) intime conviction de Pasteurs relativement à certaines déviations morales de notre temps moderne comme l’homosexualité’’.

Selon eux, ‘’(…) une certaine interprétation’’ de ce document, ‘’laisse croire que l’Eglise catholique reconnaîtrait maintenant le mariage entre deux personnes de même sexe’’.

‘’Une telle interprétation n’est pas conforme à la Doctrine de l’Église, enracinée dans les Saintes Écritures, la Sainte Tradition et l’Enseignement du Magistère’’, affirment les évêques.

Ils rappellent que ‘’les déviations morales, de manière générale et, en particulier, l’homosexualité, en ses diverses expressions, sont considérées, dans l’Église, comme une abomination à l’encontre de la volonté de Dieu comme en atteste, par exemple, le Livre du Lévitique +Quand un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ce qu’ils ont fait tous les deux est une abomination+’’

Concernant la récente Déclaration Fiducia supplicans, portant sur la signification pastorale des bénédictions, ils disent retenir ‘’la sollicitude de l’Eglise à l’égard de toute personne, dans le respect de sa dignité et de son intégrité, quels que soient son choix et son orientation de vie’’.

‘’C’est le souci pastoral défendu par le Magistère de l’Église depuis toujours, et par le Pape François qui rappelle la nécessité, pour l’Eglise, à la suite de son Divin Fondateur Jésus-Christ, d’être proche de toute personne, notamment des plus vulnérables, pauvres ou marginalisées, les homosexuels y compris’’, soulignent-ils.

Cependant, estiment-ils, ‘’dans le contexte actuel d’une légitimation ou légalisation progressive et insidieuse de l’homosexualité et d’autres déviations morales, nous, vos Pasteurs, Évêques du Sénégal, affirmons clairement que, dans nos Diocèses, aucune forme de bénédictions liturgiques ou extra liturgiques ne peut être administrée à deux personnes de même sexe qui en feraient la demande expresse en tant que +couple+’’.

Par ailleurs, concernant ‘’des couples en situation irrégulière (concubins, divorcés remariés, polygames…)’’, les évêques estiment qu’il ‘’ne faut en rien altérer la Doctrine de l’Église catholique sur l’institution matrimoniale, au risque de semer le doute dans les esprits ou de créer le scandale dans la vie de nos communautés’’.

Les évêques invitent les fidèles à ‘’rester calmes et sereins, soudés par le ciment de la prière et de l’espérance du Christ qui ne déçoit pas’’.

laissez un commentaire