Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

LIGA : Battu par le Rayo Vallecano, le FC Barcelone ne profite pas du faux-pas du Real Madrid

En s’inclinant sur le terrain du Rayo (2-1), le Barça ne profite pas du faux-pas du Real Madrid à Girona et reste à 11 points d’avance sur son dauphin et éternel rival.
Après sa petite victoire aux dépens de l’Atlético de Madrid le week-end dernier, le FC Barcelone retrouvait la compétition ce mercredi soir sur la pelouse du Rayo Vallecano. Avec le Real Madrid battu mardi par Girona (4-2), les hommes de Xavi Hernandez pouvaient prendre potentiellement 14 points d’avance sur son rival madrilène et s’approcher un peu plus du sacre final en Liga, à 7 jour nées de l’issue de la saison.

Et pour ce déplacement dans le cadre de la 31e journée du championnat espagnol, le technicien catalan décidait de refaire confiance à Ferran Torres, seul buteur contre l’Atleti, et à Frenkie de Jong, au poste de sentinelle pour remplacer le suspendu Busquets. Les locaux réussissaient à bousculer le leader du championnat espagnol sur son terrain, lui empêchant de trouver les espaces dans son dernier tiers.

A la suite d’une erreur de Pedri, les Rouge-et-Blanc s’incrustaient dans la surface de réparation mais tombaient sur une défense vigilante (17e). Si Robert Lewandowski, en manque de confiance récemment, n’arrivait pas à gagner son duel avec Stole Dimi trievski (23e), la formation madrilène avait eu plus de réussite quelques minutes plus tôt, dans l’autre zone de vérité, et débloquait la marque grâce à la frappe croisée d’Alvaro Garcia (1-0, 19e). De quoi confirmer la bonne forme du Rayo en début de match.

L’attaquant polonais croyait avoir plus de réussite avant la pause en trouvant enfin le chemin des filets adverses, mais sa position de hors-jeu au départ de l’action obligeait l’arbitre, aidé de la VAR, à annuler le but égalisateur (42e). Malgré l’occasion dans le temps additionnel de Raphinha (45+3e), le Barça retrouvait les couloirs de l’antre de Vallecas avec un but de retard au score. Et au retour des vestiaires, les hommes d’Andoni Iraola remettaient les mêmes intentions offensives qu’en première période et étaient récompensés grâce à Fran Garcia, auteur du but du break après un bon rush dans la défense adverse (2-0, 53e).

Les Barcelonais montraient moins d’assurance technique dans ce second acte, perdant plusieurs ballons faciles à jouer et laissant même le luxe à leur opposition du soir à mettre le pied sur le ballon. Lewan dowski tentait encore sa chance au but, mais rebelote, hors-jeu pour le Polonais, qui perdait encore son face-à-face (71e). Il avait enfin de la réussite dans les dix dernières minutes, avec une belle volée pour tromper le portier macédonien (2-1, 83e). Malgré 5 minutes de temps additionnel, le FC Barcelone s’in cline chez le club de la capitale et ne profite pas de la défaite du Real, le Rayo gagne une place au classement et revient à quatre points du premier européen, Villarreal.

laissez un commentaire