Votre site d'informations générales !

Militaires tués à Bignona : rebondissement à Diaboudior-Frontière

Militaires tués à Bignona : rebondissement à Diaboudior-Frontière

Le 14 décembre dernier, quatre (4) soldats de l’Armée sénégalaise ont été tués dan l’explosion d’une mine antichar, lors d’une mission sur l’axe Diokadou-Kadialock, dans le département de Bignona.

D’après le correspondant de Seneweb, un véhicule de l’armée a roulé sur une mine, lors d’une opération de ratissage menée dans cette zone, faisant également trois (3) blessés.

L’affaire connaît un rebondissement. Libération annonce l’arrestation de huit suspects à Diaboudior-Frontière dans le cadre de l’enquête ouverte par les forces de défense et de sécurité en exercice dans la zone : Il s’agit de Salif Ba, Bacary Badji, Yankhoba Diémé, Samsidine Diémé, Ibrahima Bodian, Karfa Diémé, Lamine Diémé et Secouba Diémé.

Parmi les personnes interpellées, figure le chef du village et le présumé poseur de la mine dans le lot, signale le journal.

« Toutes ces personnes ont été interpellées le surlendemain du drame dans ledit village de Diaboudior-Frontière, une localité du Sénégal voisine à la Gambie », poursuit la source. Qui indique que les mis en cause sont mis à la disposition du procureur de la République. L’enquête suit son cours.

laissez un commentaire