Votre site d'informations générales !

MOINS DE 24 HEURES APRES LE REMANIEMENT DE MACKY SALL LE GOUVERNEMENT PASSE AU CRIBLE

Le président Macky Sall et son Premier ministre, ont mis en place un nouveau gouvernement composé de 39 ministres dont 6 femmes. Cette équipe mise en place, à quatre mois d’une élection présidentielle n’est que «la photographie d’une équipe de campagne». C’est ce que pensent des analystes politiques qui, avec nos confrères de Pressafrik, évaluent les atouts de cette taskforce et son apport en perspectives à la Présidentielle de février 2024. « Ce gouvernement, c’est la photographie d’une équipe de campagne», commente d’emblée le Dr Alassane Ndao, Maître de conférences titulaire en Sociologie politique à l’Ufr Sciences juridiques et politiques de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis. Politiquement, qu’est-ce qu’il peut apporter au candidat Amadou Ba? Le Docteur en Sociologie relève déjà trois aspects favorables qui lui permettront de progresser sereinement. Ce gouvernement permet, selon lui, à Amadou Ba d’exprimer sa personnalité en tant que futur président de la République, d’arbitrer le conflit portant le choix porté sur lui comme candidat, mais aussi de consolider les alliances. «C’était cela la difficulté de ce gouvernement et ils l’ont plus ou moins réussi. A quatre mois de l’élection, ce n’était pas le moment pour révolutionner. En faisant juste quelques ajustements, il a misé sur la sécurité, la stabilité et la loyauté. Il a choisi ceux qui sont prêts à mouiller le maillot», argumente-t-il dans le journal L’Observateur. Babacar Dione, journaliste et analyste politique, partage cet avis. Il pense que le premier service que Macky Sall rend à son dauphin, en évitant un changement en profondeur, c’est de prévenir d’autres frustrations.

Parmi les quelques entrants, il y a Lat Diop, ancien Directeur général de la Lonase, Thérèse Faye Diouf, ancien Administratrice Générale du Fonds de garantie des investissements prioritaires et Maire de Diarrère (département de Fatick) et le responsable de l’Apr à Montroland Me Antoine Mbengue. Ils sont nommés respectivement ministre des Sports, ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale; et ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires. Des profils cooptés pour apporter du sang neuf et qui s’illustrent par leur fort engagement aux côtés de Macky Sall et de sa volonté qu’ils défendent bec et ongles, «Amadou Ba a maintenu et nommé d’autres qui sont sur le terrain politique comme Lat Diop. Thérèse Faye Diouf a une forte présence dans les médias. Modou Diagne Fada (ancien Dg de la Sonacos nommé ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des territoires) a aussi de l’expérience. Mouhamadou Makhtar Cissé qui a été renforcé pourrait apporter une meilleure assise à la coalition à Tivaouane et Dagana», poursuit Babacar Dione. Ces choix garantissent-ils le triomphe du chef du gouvernement? Dr Alassane Ndao.

laissez un commentaire