Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

Présumé scandale : Le Crédit Mutuel du Sénégal livre sa vérité des faits

Présumé scandale : Le Crédit Mutuel du Sénégal livre sa vérité des faits

Ces derniers jours, la presse a fait état d’un supposé scandale à l’agence Malick Sy du Crédit Mutuel du Sénégal, avec une présentation des faits tendant à discréditer l’Institution. Voici la vérité des faits.
 
Dans le cadre de l’accompagnement de sa clientèle féminine, le Crédit Mutuel du Sénégal avait lancé depuis plus de 15 ans, une offre dénommée crédit «Gage Bijoux» afin de permettre à ses clientes de bénéficier de financements, en mettant en garantie leurs bijoux. Une offre qui a permis à beaucoup de femmes de lancer ou de développer des activités génératrices de revenus.

C’est ainsi que par ce type de financement, des clientes ont individuellement bénéficié de crédits, en produisant tous les documents requis pour l’Instruction de leurs dossiers, tout en remettant en gage des bijoux expertisés par un bijoutier agréé qui collabore sans difficulté avec le Crédit Mutuel du Sénégal depuis 2009.
 
Une centaine de dossiers, qui ne présentaient en apparence aucun lien, ont ainsi été financés et se remboursaient sans difficulté au début. Ce, jusqu’au mois de Mai 2023 où les premières échéances de remboursement impayées ont été notées. Lors des opérations de recouvrement en effet, il est apparu un lien avec l’une des clientes du nom d’Astou Kounta.
 
Une situation qui a éveillé les soupçons de la Direction Générale qui a lancé une mission d’audit interne afin de faire la lumière sur les constatations. Les investigations ont permis de confirmer les soupçons de fraude contre l’Institution.
 
C’est ainsi que le 11 septembre 2023, le Crédit Mutuel du Sénégal a porté plainte auprès du Procureur de la République contre Astou Kounta, l’expert El Hadji Amadou Kassé Guissé et contre X pour identifier les éventuels auteurs, coauteurs et complices.
 
La Section de recherches de la gendarmerie, à qui l’enquête a été confiée, a permis, grâce à son professionnalisme, d’identifier tous les complices internes et externes.
 
C’est sur cette base que le gérant et l’agent de crédit de l’agence Malick Sy ont été appréhendés et une information judiciaire ouverte.
 
Ce qui apparaît clairement dans cette affaire, c’est que le Crédit Mutuel du Sénégal a agi avec responsabilité et a eu une posture tout à fait transparente. En effet, dès l’apparition de cette affaire, une mission d’inspection a été dépêchée. Et les décisions suivantes ont été prises :
 
– Licencier les collaborateurs incriminés
 
– Porter plainte auprès du Procureur de la République 
 
– Initier une procédure de recouvrement
 
– Étendre le périmètre d’investigation sur l’ensemble des crédits «gage bijoux»
 
– Élargir la plainte à toutes les personnes impliquées ou ayant facilité la fraude
 
– Corriger les faiblesses de l’offre de crédit «Gage Bijoux»
 
– Mettre en place une nouvelle procédure de gestion des crédits «Gage Bijoux»
 
Le Crédit Mutuel du Sénégal, avec son réseau de 218 agences à travers 44 des 46 départements du pays, est le leader incontesté de la microfinance depuis plusieurs années, aussi bien au Sénégal que dans la sous-région, quel que soit le critère retenu.
laissez un commentaire