Votre site d'informations générales !

Rappel à Dieu du khalife de Sirmang, El Hadji Mama Ansou Niang

Rappel à Dieu du khalife de Sirmang, El Hadji Mama Ansou Niang

Le guide musulman El Hadji Mama Ansou Niang, de Sirmang, un village de la région de Fatick (centre), a été rappelé à Dieu mercredi soir à l’âge de 96 ans, a appris l’APS de plusieurs sources.
 
El Hadji Ousmane Niang, de son vrai nom, a été inhumé le même jour à Sirmang, dans la commune de Karang.
 
Originaire de l’île de Niodior, dans le département de Foundiougne (région de Fatick), il s’était installé à Sirmang depuis plusieurs décennies.
 
El Hadji Mama Ansou Niang était réputé pour sa piété et son érudition.
 
Il a rendu célèbre ce village où il habitait depuis longtemps et qui est situé près de la Gambie.
 
De nombreux musulmans se rendaient au pèlerinage annuel qu’il organisait à Sirmang, où il célébrait chaque année la naissance du prophète Mouhamed.
 
El Hadji Mama Ansou Niang a édifié un centre d’éducation religieuse dans ce village, où de nombreuses personnes venaient séjourner et apprendre gratuitement le Coran.
 
Durant sa jeunesse, le guide musulman a séjourné à Sipho, en Gambie, pour parfaire sa maîtrise du Coran.
 
Il aimait partager son érudition qu’il partageait avec ses coreligionnaires et tous ceux qui lui rendaient visite.
 
« C’est une perte énorme. L’homme était à la fois effacé et visionnaire. Lorsqu’il a pris l’initiative de construire la mosquée à la cité CPI, près de la VDN, à Dakar, personne n’y habitait. Il a prédit que la cité allait être peuplée de fidèles musulmans et a fait construire la mosquée avec ses propres moyens », a témoigné Abdoulaye Sène, le secrétaire général du comité de gestion de ce vaste édifice religieux.
 
« Il a acheté le terrain tout seul. Il aurait pu en faire un centre commercial pour gagner de l’argent. Il a préféré y ériger une mosquée et venait souvent prêcher la bonne parole en rappelant aux fidèles leurs obligations religieuses », a ajouté M. Sène.
 
Il déplore la perte d’un homme de Dieu « pas du tout attaché aux mondanités ».
laissez un commentaire