Votre site d'informations générales !

REVISION DE LA CONSTITUTION LE PARRAINAGE OPTIONNEL ADOPTE


pub artp header

Désormais, les candidats à la présidentielle de 2024 doivent obtenir des signatures d’électeurs ou d’élus pour se présenter. Mais, chaque électeur ne peut parrainer qu’un seul candidat. Ainsi en a décidé les 123 députés qui ont voté pour l’adoption du projet de loi n°10/2023portant révision de la Constitution contre 2 voix et 33 abstentions. Cette loi consiste à abroger et à remplacer les dispositions de l’article 29 de la Constitution. C’était hier lors d’une session extraor dinaire à l’Assemblée nationale en la présence du ministre de la justice, Ismaïla Madior Fall. Cette révision induit un chan gement en profondeur dans le système de parrainage pour l’élection présidentielle. En l’es pèce, il s’agira pour les candidats à l’élection présidentielle d’aller chercher, soit de la signature d’électeurs représentant au minimum 0,6% et au, maximum 0,8% du fichier électoral général et étant domiciliés dans au moins sept régions à raison de deux mille au moins par région; soit de la signature d’élus repré sentant 8% des membres de l’Assemblée nationale ou 20% des chefs d’exécutif territorial. Le nombre de parrains ci toyens exigé pour prendre part à l’élection présidentielle est, ainsi, revu à la baisse, consécutivement au rétrécissement du plafond et du plancher, initialement fixés entre 1% et 0,8% du fichier électoral général. Cette réforme procède, également, à l’instauration d’un système de parrainage optionnel, lequel fait désormais cohabiter, d’une part, le parrainage des ci toyens calculé sur la base du fichier électoral général et, d’au tre part, le parrainage des élus (maires et/ou présidents de conseil départemental). 



laissez un commentaire