Votre site d'informations générales !

Trafic international de drogue : Du chanvre indien à la place du bazin et du foin

Trafic international de drogue : Du chanvre indien à la place du bazin et du foin

Une affaire de trafic international de chanvre indien du Mali vers le Sénégal a été jugée par la chambre criminelle de Mbour. À en croire Bès bi, deux trafiquants ont été condamnés à dix ans de réclusion criminelle.

Les faits remontent au 2 avril 2020, en pleine période de Covid. Mankeur Diop s’attache les services d’un taximan pour un transport de six sacs de foin de Sandiara à Mbour. Latyr Sène, le chauffeur de taxi et son client s’accordent sur un tarif de 25 000 francs. Le taximan pensait avoir fait une belle affaire. Mal lui en a pris car au lieu de foin, il transportait plutôt du chanvre indien. En effet, au retour, à hauteur de Malicounda, il tombe sur un gendarme pour un contrôle de routine. Son client Mankeur s’affole et prend la fuite. Le pandore pense alors à vérifier la marchandise transportée pour découvrir qu’il s’agissait, à la place de foin, de six sacs contenant une quantité de 180 kilogrammes de chanvre indien.

Latyr jure de tous les saints qu’il ne savait pas qu’il transportait du chanvre indien. Les pandores font une remontée pour cueillir le camionneur malien qui avait transporté la drogue du Mali au Sénégal. Il avait gardé dans une cuve de son camion 240 kilos de chanvre indien. A la barre de la chambre criminelle, le Malien dit avoir pensé que c’étaient des tissus bazin. «Aucun chauffeur n’accepte de transporter de la drogue avec tous les risques pour seulement 25 000 francs. La vérité est que mon client a été induit en erreur», a plaidé Me Sène, avocat du chauffeur de taxi. La Chambre criminelle a condamné le Sénégalais Mankeur Diop et le transporteur malien à dix ans de réclusion criminelle pour trafic international de drogue et association de malfaiteurs et à une amende de 100 millions FCFA. Le chauffeur de taxi a, lui, été acquitté.

laissez un commentaire