Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

AFRIQUE : Le Burkina révise sa Constitution, le français relégué au rang de « langue de travail »

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé une contribution de cinq millions d’euros, soit 3 milliard 282 millions 512 mille 540 francs CFA, de l’Italie au Fonds pour l’énergie durable en Afrique. Selon un communiqué de l’institution financière, l’Italie a pris un nouvel engagement de verser cinq millions d’euros au Fonds pour l’énergie durable en Afrique (fonds spécial SEFA)’’. ‘’Cette nouvelle contribution de cinq millions d’euros au Fonds pour l’énergie durable en Afrique vient renforcer l’attention que le gouvernement italien porte à l’Afrique, une région géographique d’importance prioritaire pour les politiques énergétiques et climatiques de notre pays’, a déclaré la vice-ministre de l’Environnement et de la sécurité énergétique italienne, Vannia Gava en marge de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques 2023 (COP28).

La ministre italienne ajouté que cet engagement souligne la volonté constante de son pays de favoriser le développement énergétique durable en Afrique tout en magnifiant la coopération de longue date avec la Banque africaine de développement, lancée en 2015 avec la contribution au premier cycle du SEFA et du Fonds pour les changements climatiques en Afrique (FCCA), dont cet engagement est encore renforcée». ‘’Nous sommes profondément reconnaissants à l’Italie pour son partenariat continu et pour sa vision partagée dans le soutien à l’Afrique sur la voie de l’énergie durable’’, s’est réjoui Daniel Schroth, directeur du Département des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique à la Banque africaine de développement. Il estime que ‘’ce financement renforcera davantage les efforts du SEFA visant à fournir un accès à une énergie durable et fiable sur tout le continent, stimulant ainsi la croissance économique et améliorant la qualité de vie de millions de personnes’’.

laissez un commentaire