Votre site d'informations générales !

Amnistie Générale: Une loi, loin de faire l’unanimité à Ziguinchor.

Annoncée au dialogue par le président de la République, la loi d’amnistie sera votée à l’assemblée nationale, après son adoption. Une loi d’amnistie qui sera votée au moment où la région sud, traine un lourd bilan de ces manifestations.

Entre 2021 et 2023, plus de 50 personnes, tuées lors desdits événements au Sénégal, vont donc être enterrées une deuxième fois puisque l’amnistie projetée va effacer totalement les faits survenus lors de ces manifestations a-t –on noté. Cependant, depuis mars 2021, Ziguinchor fait partie des régions les plus affectées pendant les manifestations. Une dizaine de morts ont été recensés, une centaine de blessés, d’importants dégâts matériels ont été occasionnés pendant ses tensions socio-politiques. Ainsi, la région du sud a enregistré le plus grand décompte
macabre lors de ses manifestations, tous péris par balles.

Des jeunes ont été tués, entre les quartiers Grand Dakar, Lidiane, Nma2… les populations continuent encore à pleurer leur fils. Plus de 15 personnes ont été tué dans la région, Bignona a une amplitude de 5, Ziguinchor de 10 tous des jeunes a-t-on noté. Par ailleurs, la région a également engendré d’importants dégâts matériels, des stations-d‘essences incendiées, vandalisées, des écoles saccagées, un triste lourd de dégâts enregistrés. Une situation déplorable et déplorée. Des faits qui, selon la loi est votée par la majorité des députés, ne pourront plus faire l’objet de poursuites. Une situation qui divise les Ziguinchorois partagés entre le fer et la table rase a-t-on appris.

laissez un commentaire