Votre site d'informations générales !

ANNULATION DE LA LP DE ALIOU SANE LE F24 DÉNONCE UN «ACHARNEMENT»

Après la requête du procureur de la République qui a saisi la Chambre d’accusation du tribunal de grande instance de Dakar pour annuler la décision de mise en liberté provisoire de Aliou Sané, une au dience devra se tenir aujourd’hui. Avec cette intervention du parquet, le mouvement F24 craint qu’un mandat de dépôt soit décerné à son vice-coordonnateur. 

Dans un contexte où on parle de mesures d’apaisement du climat social, le F24 regrette de constater «la prévalence de l’option de la poursuite de la persécution des voix discordantes, et de l’acharnement sur les acteurs qui ont le courage de dénoncer les dérives dictatoriales du régime». Son coordonnateur Mamadou Mbodj et Cie dénoncent l’action initiée contre le patron de Y en a marre, «pression que le parquet exerce depuis plu sieurs mois sur les leaders d’opinion, les activistes et les militants de la Société civile». La plateforme exhorte «la chambre d’accusation à ne pas suivre le procureur dans sa requête, invite tous les citoyens à se mobiliser pour la défense des acquis démocratiques et la préservation de l’État de droit et recommande au président Macky Sall de privilégier la concertation sur la répression et à opter pour la dés escalade et l’apaisement». Le 28 mai dernier, pendant qu’il tentait de rallier le domicile de Ousmane Sonko à la cité Keur Gorgui, Aliou Sané avait été arrêté pour participation à une manifestation non déclarée et trouble à l’ordre public. 





laissez un commentaire