Votre site d'informations générales !

Attaques aux juges: Dior Fall Sow appelle les citoyens à arrêter

Suite aux soupçons de corruption, dont sont victimes quelques membres du Conseil constitutionnel, Dior Fall Sow s’est prononcé sur l’affaire. Elle a dénoncé ces soupçons qui mettent en cause la crédibilité et l’intégrité des juges du conseil constitutionnel. La première femme procureur de la république au Sénégal appelle les citoyens à arrêter les attaques contre la justice.

« Ça commence à devenir très grave dans la mesure où importe qui peut accuser d’honnêtes citoyens sans aucune preuve à l’appui. Certaines personnes accusent la magistrature de corruption des magistrats qui n’ont jamais eu de problème durant leurs carrières. Alors que, ces derniers ont vraiment exercé leurs fonctions avec dignité et loyauté », a dénoncé Dior Fall Sow au micro de Rfm.

 

Ainsi, elle apporte tout son soutient à ses collègues. « Je pense qu’actuellement, c’est très grave et je souscris entièrement au communiqué de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS). Je suis solidaire avec eux. D’ailleurs, je suis membre de l’UMS même si, je suis à la retraite. Et je crois qu’il est temps pour que nous réagissons. Peut-être, nous n’avions pas pris la parole. Parce que, tout simplement nous observons ce droit de réserve. Mais, je pense que la réserve est faite pour certaines choses. Mais lorsqu’il s’agit de lutter contre ce discrédit qu’on est en train de jeter sur les magistrats et la justice. Donc, nous avons quand même le droit de parler », a-t-elle soutenu.

 

La première femme procureur du Sénégal a tenté de répondre à la question, liée à l’ouverture d’une enquête parlementaire. « Vous avez lis le communiqué de l’UMS qui vous dit dans quelle condition un magistrat peut être attrait et disons faire l’objet de sanction ou d’un conseil de discipline. On n’est pas à l’abri des critiques. Chacun pense ce qu’il veut. Mais, je pense que c’est grave quand vous mettez en cause la crédibilité et la réputation d’une personne. Ça, c’est extrême grave. Je pense qu’ à ce niveau, il faut savoir raison garder », a-t-elle prévenu.

laissez un commentaire