Votre site d'informations générales !

BÉNÉDICTION DU PAPE DE L’UNION DES COUPLES HOMOSEXUELS And Sam Jikko Yi demande à l’église d’«édifier l’opinion»

L’Association islamique And sam jikko yi ne cache son inquiétude après la déclaration du Pape sur le mariage des couples de même sexe. Dans un communiqué transmis à la presse hier, elle exhorte l’Eglise sénégalaise à se prononcer  et à «édifier l’opinion» sur la question.

«Nous avons en partage (avec l’Eglise Sénégalaise) l’idéal de la préservation des valeurs sociétales humaines que le Coran et la Bible ont en commun. Sous ce rapport, la déclaration de l’autorité papale peut susciter de l’appréhension », peut-on lire dans le communiqué. La même source d’ajouter: «Nous sommes convaincus que l’idée de théoriser le mariage homosexuel au Sénégal ne saurait un seul instant effleurer l’esprit d’une composante de notre nation».

A noter que lors de son traditionnel message de Noël, dimanche 24 décembre, Monseigneur Benjamin Ndiaye s’est exprimé sur les propos du chef de la cité du Vatican. L’archevêque de Dakar a invité les «gens à lire d’abord le document, à ne pas se contenter des dépêches ou de petites analyses qu’on trouve sur le net à travers les réseaux sociaux». Selon lui, «il a été bien mentionné (sur le document) que nous ne validons pas les orientations sexuelles qui ne correspondent pas à ce que nous croyons être la volonté et le destin de Dieu».

Le lundi 18 décembre, le Pape François a officiellement autorisé la bénédiction des couples de même sexe tout en restant ferme sur son opposition au mariage homosexuel. Le document de huit pages du dicastère (ministère) pour la Doctrine de la foi a ouvert la voie à la bénédiction par des prêtres de « couples en situation irrégulière et les couples de même sexe, sous une forme qui ne doit pas être fixée rituellement par les autorités ecclésiales, afin de ne pas créer de confusion avec la bénédiction propre au sacrement du mariage », affirme le document publié en plusieurs langues par le Vatican.

Cette bénédiction «ne sera jamais accomplie en même temps que les rites civils d’union, ni même en relation avec eux», précise-t-il en rappelant que le sacrement du mariage reste, lui, exclusivement réservé aux couples hétérosexuels.



laissez un commentaire