Votre site d'informations générales !

BLOCAGE AUTOUR DE L’EXPLOITATION DES MINES A KEDOUGOU pettowol mining et tomboronkoto fument le calumet de la paix


Les populations de Tomboronkoto et la société minière Pettowol Mining (PMC) ont trouvé ce lundi un accord permettant la poursuite, par cette société minière, de ses opérations de sondage aux alentours de ce village de la région de Kédougou. Les habitants de cette localité avaient annoncé récemment lors d’un point de presse leur décision « d’opposer un refus catégorique’’ aux opérations d’exploration de PMC. Vendredi, 15 personnes ont été arrêtées et une douzaine de cases incendiées dans le village lors d’affrontements violents entre les forces de l’ordre et les populations locales. Ce lundi, les deux parties ont enterré la hache de guerre en se retrouvant autour d’une table pour des pourparlers placés sous la présidence du sous préfet de l’arrondissement de Bandafassi, Lamine Diop. Ces pourparlers, initiés par le conseil communal de la jeunesse de la commune de Tomboronkoto (CCJ), ont débouché sur un accord per mettant la poursuite, par la société minière, de ses opérations de sondage aux alentours de ce village de la région de Kédougou. ‘’Nous étions en réunion à la commune de Tomboronkoto suite à des évènements qui se sont déroulés dans le cadre des travaux de sondage pour trou ver des accords entre la société minière et les populations. Et les populations sont revenus à de meilleurs sentiment’’, a expliqué Lamine Diop. Le maire de commune, Nfaly Camara, les sages de Kédougou, des femmes du village et des représentants de la société minière PMC ont participé à la réunion. Le sous-préfet de Bandafssi a demandé à la société minière de renforcer la collaboration avec les communautés, pour bien organiser les opérations de sondage qui vont se dérouler pendant 45 jours et avec une zone de sécurité de 15 mètres. ‘’Donc, ce qui a été re tenu aussi dans ces négociations, c’est de permettre aux femmes de continuer leurs activités d’orpaillage, pour qu’elles puissent gérer leur quotidien’’, a-t-il expliqué. Il a déploré le manque de communication des délégués qui ont représenté le village dans les négociations entamées depuis longtemps et avant même le démarrage des sondages aux alentours du village de Tomboronkoto. Mamadou Sadiakhou, le président des jeunes de Tombonkoto, a marqué son adhésion aux négociations et à la pour suite des opérations d’exploration aux alentours du village. ‘’Nous avons décidé de dialoguer avec PMC pour le sondage, parce qu’ils ont pris en compte nos quelques conditions. C’est tout simplement pour éviter les affrontements avec les forces de défense et de sécurité qui ne nous arrangent pas aussi’’, a-t-il fait valoir. 

pub artp header

Cheikh Moukhtar Sylla, le directeur de l’environnement et des communautés de Pettowol Mining Compagny, a remercié toutes les bonnes volontés qui ont pris langue avec les différentes parties pour amener les gens autour d’une table de négociation et accepter les mesurer d’accompagnement, afin que les sondages d’exploration puissent se réaliser aux alentours du village de Tomboronkoto. ‘’Ce n’est pas dans le village encore une fois mais à côté. C’est dans un site d’or paillage où nous voulons faire des sondages d’exploration pour une extension de la mine, sinon, en 2027, elle prendra fin’’, a-t-il déclaré. 



laissez un commentaire