Votre site d'informations générales !

«C’EST LE PEUPLE QUI FAIT LA GUERRE» : ibrahim traoré justifie l’instauration de nouvelles taxes au burkina

Au Burkina Faso, les populations sont astreintes à payer de nouvelles taxes depuis le jeudi 20 juillet dernier. Ces « contributions spéciales » sont prélevées sur les réabonnements aux télévisions privées, les services de téléphonie et sur la cession des terrains hors lotissement, pour soutenir la lutte antiterroriste. Lors d’une visite aux « forces combattantes » en formation le samedi dernier à Ouagadougou, le président de la transition s’est prononcé sur ces nouvelles taxes. 

«TOUT LE MATÉRIEL QUE VOUS VOYEZ VIENT DES EFFORTS DE LA POPULATION» 

Selon ses dires, ce sont ces contributions qui servent à acheter du matériel militaire parce que « c’est le peuple qui fait la guerre ». « Tout le matériel que vous voyez vient des efforts de la population, c’est elle qui a contribué » a déclaré le capitaine Ibrahim Traoré. En d’autres termes, les taxes instaurées servent à faire des commandes de matériels de combat, à l’entraînement des hommes et à conduire la guerre. Pour le commandant en chef du Burkina Faso, le gouvernement a le devoir d’expliquer cela aux populations. 

pub artp header

«VOTRE RÔLE C’EST D’EMPÊCHER L’ENNEMI D’ÊTRE EN SÉCURITÉ CHEZ NOUS» 

Ibrahim Traoré a par ailleurs invité les militaires en formation à bien entraîner afin de maîtriser les techniques et la tactique au combat. « Votre rôle c’est d’empêcher l’ennemi d’être en sécurité chez nous » leur a-t-il dit. Le chef de la transition a même effectué avec eux, les exercices de tirs.



laissez un commentaire