Votre site d'informations générales !

CARTE BLANCHE DU PS A MACKY SALL POUR LE CHOIX DU CANDIDAT DE LA MAJORITE WILANE DÉMENT !

 

Le porte-parole du Parti socialiste (Ps) a formellement démenti la position selon laquelle le Bureau politique (Bp) de la dite formation politique a donné carte blanche au président Macky Sall pour le choix du candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby). Pour la simple et bonne raison que, dira l’invité de l’émission «Grand jury» sur Rfm hier, à la fin de la réunion tenue après la déclaration du chef de l’Eta, «il n’y a pas eu de synthèse». «On m’a simplement donné un projet de déclaration que nous avons fait lire à notre camarade Mamadou Faye. Quelques jours après, j’ai vu des camarades monter au créneau pour parler de carte blanche, ce n’est pas vrai», tranche Abdoulaye Wilane. A 

l’en croire, ce qui dérange, ce n’est pas la position, mais le fait que la base ne soit pas consultée. «Jamais dans l’histoire ré cente du parti, sous Tanor, on a été à des élections présiden tielles sans consulter nos bases. Je suis pour le respect scrupuleux des textes, des us et coutumes, des pratiques du Parti socialiste. Il faut absolument qu’on interroge les coordinations qui se déterminent parce que c’est comme ça qu’on pourra assurer la mobilisation de nos bases», déclare Abdou laye Wilane. 

Comme dans une tribune publiée récemment, le porte-parole du Ps soutient fortement la candidature d’un socialiste pour la Présidentielle du 25 février 2024. 

pub artp header

A signaler que ce démenti intervient malgré la réaffirmation de ladite position du Ps par son Sg Aminata Mbengue Ndiaye à l’occasion de la commémoration du décès de Ousmane Tanor Dieng. 

…CRACHE SES VÉRITÉS

Le porte-parole du Ps n’a pas, également, manqué d’aborder l’option d’un candidat de Bby issu du Parti socialiste (Ps). «En 2012, à Benno bokk ya kaar, il y avait une multitude de candidatures avec un accord de désistement respecté par tout le monde au second tour. En 2019, pour lui (Macky Sall) donner la chance de faire son second mandat, tous, on s’était rangés autour de lui. Maintenant que lui-même il n’est plus candidat, c’est tout à fait normal et logique que chacun se 

dise je vais me tester», a rap pelé Abdoulaye Wilane. Qui argue: «Même si nous devons avoir un candidat, qui ne soit pas issu du Parti socialiste comme en 2019, il faudrait qu’il soit investi par congrès. Moi j’ai un problème, c’est comment faire pour incarner tout le parti pour que tout le parti se re trouve dans ce que nous faisons. Le temps est court pour tout le monde. Il est court mais il y a combien de candidats dé clarés dans l’Apr. Pas moins d’une dizaine, pour ce qu’on lit sur les réseaux sociaux. Alors pourquoi donc ce serait un crime que de souhaiter que le Ps ait une candidature à la candidature». 



laissez un commentaire