Votre site d'informations générales !

Communique de l’UNSAS : L’arrêt brutal du processus électoral installe le pays dans l’instabilité

A travers un communiqué le mardi 13 février, le Secrétariat exécutif constate avec amertume l’arrêt brutal du processus électoral par le Président de la République. Un arrêt illégitime qui installe le pays dans l’instabilité et le confronte à des dérives inacceptables, arrestations de masse, violences policières sur des manifestants et de journalistes en service, coupures de l’Internet, entraves à la liberté de la presse avec le retrait de la licence de Walf Fadjiri, restriction des libertés publiques, destruction des biens publics et privés a t –on souligné

Ainsi ,le Secrétariat national, au terme de ses délibérations condamne sans réserve la décision de report de l’élection présidentielle et exige le respect de la Constitution et du calendrier électoral ,exige des enquêtes sérieuses sur les cas de mort enregistrés lors des manifestations, et réclament que les auteurs soient traduits devant les juridictions compétentes, demande au Gouvernement de protéger les journalistes dans l’exercice de leur fonction, de préserver la liberté de presse et de rétablir l’Internet  a-t-on indiqué

Le document réclame solidairement avec le SAES, la réouverture des campus pédagogiques et la poursuite des activités d’enseignement apprentissage, lance un appel aux citoyennes et citoyens pour les inviter à préserver les biens publics et privés lors des manifestations tout en exhortant les acteurs politiques à mettre en avant l’intérêt supérieur de la nation, et à préserver la stabilité légendaire du pays ainsi que le fonctionnement démocratique des institutions a-t-on informé

Par ailleurs, le Secrétariat exécutif recommande aux affiliés de poursuivre le combat pour la satisfaction des revendications légitimes des travailleuses/travailleurs, et s’engage, pour sa part, à assurer la veille pour la mise en œuvre de tous les accords signés avec le patronat et le Gouvernement tout en exigeant le respect des engagements souscrits avec les centrales syndicales sous la houlette du Premier Ministre, notamment ceux liés à la satisfaction définitive des demandes du SYTJUST et de l’Intersyndicale des travailleurs des collectivités territoires.

Pour finir,le Secrétariat sollicite du Gouvernement le règlement diligent du conflit à la CBAO, le reversement des agents décisionnaires dans la Fonction publique, la signature des actes administratifs des agents de l’ISRA, l’application du protocole sur la restructuration du groupe La Poste, le relèvement de l’âge de la retraite à 65 ans, le traitement diligent du dossier des ex travailleurs de la SOTRAC, la SIAS, SIDEC, AMA et des Chemins de fer a-t-on conclu dans le document

laissez un commentaire