Votre site d'informations générales !

CONDAMNATION DE SONKO DANS L’AFFAIRE ADJI SARR Le wax waxett de Ismaila Madior Fall

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice a affirmé, avant-hier nuit sur le plateau d’une télé que la condamnation par contumace de Ousmane Sonko, dans l’affaire Adji Sarr ne peut pas être définitive. Contrairement à ce qu’il avait affirmé auparavant. Pour expliquer la radiation de Ousmane Sonko sur les listes électorales, le ministre de la Justice s’est appuyé cette fois-ci sur son statut de Contumax.«La condamnation par contumace ne peut être définitive. C’est le Code électoral qui dit en son article L29 que ne sont pas inscrits sur les listes électorales, ceux qui sont en état de contumace. Ce n’est pas moi qui le dis. C’est le Code électoral qui dit que vous ne pouvez pas être inscrit sur les listes si vous êtes en état de contumace et que même si vous êtes déjà inscrits vous devez être radiés», a indiqué Ismaila Madior Fall. Le professeur de droit précise que Ousmane Sonko peut contester son état de de contumax. «Mais ça, c’est un autre débat. Il doit aller déposer des recours au niveau des juges», explique-t-il.En réponse au journal «Jeune Afrique» , Ismaila Madior Fall dira que Ousmane Sonko a été arrêté «dans le cadre d’une autre affaire» que l’affaire de mœurs et que la règle selon laquelle un contumace doit être rejugé une fois arrêté ne s’applique donc pas.
«Pourquoi ne s’est-il pas constitué prisonnier s’il entendait obtenir que sa condamnation par contumace soit anéantie ? Celle-ci est entretemps devenue définitive » souligne le professeur de droits et homme politique».

laissez un commentaire