Votre site d'informations générales !

CONDAMNATION ET INILIGIBILITE DE SONKO Pastef déchire la décision de la Cour d’appel

Les partisans de Ousmane Sonko se disent sans surprise après la décision de la Cour d’appel condamnant leur leader à une peine de 6 mois avec sur sis. Toutefois, ils se déterminés à poursuivre le combat car, persistent-ils à dire, «rien, si ce n’est la volonté divine, ne pourra empêcher Sonko d’être candidat à la Présidentielle».

«Cette décision précipitée et disproportionnée, au regard de la vacuité des faits, démontre une fois de plus la persécution et l’acharnement judiciaires contre le Président Ousmane Sonko, dont les droits à une défense et le droit à un procès équitable sont constamment bafoués et violés», a dénoncé Pastef ce mardi dans un communiqué transmis à la presse.

Dans la même source, la for mation politique déclare que «ce verdict concocté au Palais de la République» ne la surprend pas. Mieux, précise-t-elle, «elle ne change rien quant à la décision unanime de notre parti de présenter la candidature du Président Ousmane Sonko à l’élection présidentielle de 2024».

Pastef, qui rejette cette décision qu’il juste «absurde», déclare que «rien au monde, si ce n’est la volonté divine, ne pourra empêcher le Président Sonko d’être candidat à l’élection présidentielle de 2024.» Pastef qui ne compte pas «accepter l’arbitraire». Non sans inviter le président Macky Sall «à assumer tout ce qui découlera de la farce judiciaire qu’il a commanditée».
Ousmane Sonko et ses cama rades comptent tenir une conférence de presse ce mercredi pour annoncer leur plan d’actions.

laissez un commentaire