Votre site d'informations générales !

DATE DE LA PRESIDENTIELLE FIXEE AU 02 JUIN Les exigences de Mimi Touré

La candidate recalée a la présidentielle 2024 s’est voulue on ne peut plus claire. Le chef de l’Etat a l’obligation de régler la question de l’organisation du scrutin avant la fin de son mandat. C’est du moins l’intime conviction de l’ex Pm, membre de la Coalition «Diomaye Président» qui l’a fait savoir sur une vidéo virale après l’ouverture du dialogue national. «Le Président Macky Sall doit organiser l’élection présidentielle avant de partir. C’est ce que les Sénégalais attendent de lui», dixit Aminata Touré. Poursuivant, elle argue: «Notre coalition, la coalition ‘Diomaye Président’ exige l’organisation de l’élection présidentielle. C’est l’avis du Conseil constitutionnel et des 17 candidats sur 19. Je pense ce qu’il faudrait, c’est d’organiser l’élection le plutôt possible. Et cela est faisable dans le mois de mars».

Macky Sall a réitéré son départ du pouvoir le 02 avril fin de son mandat. Mimi Touré n’y croit pas. «Je ne pense pas qu’il veuille quitter le pouvoir au terme de son mandat. Dans tous les cas, nous attendons de lui, l’organisation de l’élection présidentielle avant son départ», a ajouté madame Touré. Les candidats dits «spoliés» ont demandé à ce que le processus soit repris. Mimi Touré reste catégorique sur cette question. «Avant son arrivée au pouvoir, il y avait un processus démocratique. Là, également qu’il laisse suivre le processus», a-t-elle suggéré. Les candidats dits «spoliés» exigent la reprise du processus électoral. Cette frange de l’opposition prend part en ce moment au dialogue. Le Président Macky Sall a promis hier, d’organiser l’élection présidentielle mi-mai et juin.

laissez un commentaire