Votre site d'informations générales !

DEGUERPISSEMENT DE LA CITE IMBECILE ET ANCIENNE PISTE Amnesty dénonce une violation de la norme internationale

L’Etat du Sénégal ne respecte pas les normes internationales en matière d’expulsions forcées. C‘est du moins l’intime conviction du directeur exécutif d’Amnesty Sénégal qui appelle les autorités à plus de retenue. «Les expulsions forcées auxquelles procèdent les autorités sénégalaises ne respectent aucune norme internationale en la matière. Les expulsions forcées ne doivent pas avoir lieu par mauvais temps, de nuit ou pendant ou à l’approche de certains événements», décrie Seydi Gassama sur X (ex twitter). Le défenseur des droits humains de rappeler que l’expulsion forcée des quelque 3000 habitants de la Cité «Imbécile» a eu lieu le 02 juillet 2023, en plein hivernage et pendant la période où les enfants passaient les examens de fin d’année. «L’expulsion forcée qui a lieu actuellement sur l’ancienne piste est faite alors même que la saison des pluies n’est pas terminée et au moment où les parents qui y exerçaient des activités économiques doivent faire face à d’importantes charges dues à la rentrée scolaire. Enfin, qu’elles aient des titres de propriété ou non, un Etat ne doit expulser des communautés de sites qu’elles occupent depuis des décennies, sans leur trouver des sites alternatifs pour habiter et continuer leurs activités», a encore soutenu le patron d’Amnesty Sénégal.

laissez un commentaire