Votre site d'informations générales !

[En direct] Washington impose des sanctions contre des colons israéliens en Cisjordanie

Le chef du mouvement islamiste palestinien Hamas, Ismaïl Haniyeh, est attendu ce jeudi 1er février ou ce vendredi en Égypte pour discuter d'une nouvelle trêve dans la bande de Gaza où les combats et les raids israéliens se poursuivent en dépit d'une situation humanitaire critique. Dans le nord de l'enclave et en Cisjordanie, ainsi qu'au Liban avec le Hezbollah, la situation reste très tendue également.

■ Au cours de la nuit, des témoins ont fait état de frappes israéliennes à proximité de l’hôpital Nasser de Khan Younès, grande ville du sud du territoire où se cachent selon Israël des dirigeants locaux du Hamas. La ville est bombardée sans relâche depuis des semaines. Les hôpitaux du territoire ravagé, sous pression, sont au centre des préoccupations. Israël poursuit également ses raids meurtriers en Cisjordanie occupée.

■ Les chefs de plusieurs organisations de l’ONU ont alerté ce mercredi : la suspension par plusieurs pays de leurs financements à l’Unrwa, l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens, va produire des « conséquences catastrophiques » pour la bande de Gaza. La Cnuced dresse un bilan terrible. Michael Ryan, un responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a dénoncé que la population « meurt de faim » et « est poussée au bord du gouffre ».

■ Les États-Unis annoncent imposer des sanctions contre des quatre colons israéliens en Cisjordanie qui se verront interdits de séjour et leurs avoirs éventuels gelés.

■ Le chef du mouvement islamiste palestinien Hamas, Ismaïl Haniyeh, est attendu ce jeudi ou ce vendredi en Égypte pour discuter d’une initiative formulée lors d’une réunion le weekend dernier à Paris entre le directeur de la CIA, William Burns, et des responsables égyptiens, israéliens et qataris.

■ Selon le dernier bilan du ministère de la Santé du Hamas, jeudi 1er février, 27 019 personnes ont été tuées à Gaza depuis le début de la guerre, le 7 octobre dernier. Les morts sont en majorité des femmes, des adolescents et des enfants. On dénombre 66 139 blessés.

laissez un commentaire