Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

EN PLUS DES «DETENUS POLITIQUES» Le F24 dénonce l’«intimidation et la filature» de ses membres

a plateforme des Forces vives de la nation (F24) se dit outrée par l’attitude des autorités qui exercent sur ses membres une pression sans commune mesure. Pis, le F24 accuse le gouvernement de Macky Sall «d’intimidation et de filature» à l’endroit de ses «voix dissidentes» telles que Yolande Camara, membre du Comité exécutif du mouvement.
Dans un communiqué paru, hier, le F24 a dénoncé «les manœuvres dilatoires du régime de Macky Sall» et exigé «la participation électorale des détenus». La plateforme a également condamné «la détention arbitraire» d’Aliou Sané et réclamé la libération immédiate de tous les «détenus politiques». Mamadou Mbodj et Cie ont rappelé que «les détenus n’ayant pas été jugés ni condamnés définitivement», conservent leurs droits civiques et politiques, y compris leur droit constitutionnel de vote pour qu’ils puissent se présenter au scrutin du 25 février. Après avoir demandé aux autorités politiques et judiciaires de «prendre en compte les intérêts supérieurs de la nation», le F24 a invité les citoyens à retirer massivement leurs cartes d’électeur et à «résister à toute forme d’oppression».

laissez un commentaire