Votre site d'informations générales !

EURO 2024 : L’Espagne frappe fort d’entrée devant la Croatie (3-0)

Dans ce choc, il n’y a pas eu match. Ce samedi, au stade olympique de Berlin, l’Espagne, l’un des favoris de la compétition, affrontait la Croatie, troisième de la dernière Coupe du monde. Une première affiche du « groupe de la mort », remportée haut la main par les Espagnols. Fidèle à ses principes, la « Roja » a agi comme un rouleau compresseur pour écraser tout espoir croate.

Dès le début de la rencontre, les hommes de Luis de la Fuente ont mis le pied sur le ballon, attendant patiemment une faille dans le bloc des hommes au damier. Elle est apparue peu avant la demi-heure de jeu. Lancé en profondeur par Fabian Ruiz, le capitaine Alvaro Morata n’a pas manqué son face-à-face et placé l’Espagne sur la route du succès (1-0, 28′). Quatre minutes plus tard, c’est Fabian Ruiz, encore lui, qui a fait parler sa technique. D’un double crochet, le milieu de terrain parisien a trompé la défense des troisièmes du dernier Mondial, et permis à la « Roja » de faire le break (2-0, 32′). Comme si cela ne suffisait pas, comme si la Croatie n’était pas suffisamment assommée, Dani Carvajal y est allé de son but. Juste avant la pause, celui qui avait déjà été buteur il y a deux semaines en finale de Ligue des champions a récidivé, à la tombée d’un centre de Lamine Yamal, devenu à 16 ans le plus jeune joueur de l’histoire de l’Euro (3-0, 45+2′).

Avec ce large succès, l’Espagne frappe un grand coup et prend la première place du groupe B, à cinq jours d’un choc face à l’Italie (jeudi 20 juin à 21h en live commenté sur TF1info). L’occasion pour les champions d’Europe 2012 de mettre les pieds en huitièmes de finale, et de poursuivre leur rêve de revenir au stade olympique de Berlin, dans un mois, pour y décrocher un nouveau trophée.

Dans l’autre rencontre du groupe, l’Italie a renversé l’Albanie dans le premier quart d’heure. La Scuadra azura a été surpris d’entrée avec l’ouverture du score dès la 23eme seconde de jeu de Bajrami. Bastoni (11e, 1-1) et Barella (16e, 1-2) ont donné la victoire à l’Italie qui prend la deuxième place avant le choc face à l’Espagne jeudi prochain.

laissez un commentaire