Votre site d'informations générales !

Fatick : Le rôle positif des écoles coraniques salué par le sous-préfet de Tattaguine

L’éducation islamique est perçue comme un système éducatif servant de foyer et de structure pour la diffusion des valeurs religieuses, sociales et culturelles. Elle est l’ensemble des principes moraux et de la production intellectuelle. Ainsi, l’islam prône une éducation homogène de toutes les entités de l’homme : son corps, sa raison, son esprit, ses instincts et ses sentiments.

 L’éducation islamique peut être définie comme un processus de formation et de transformation sociale, intellectuelle, morale et spirituelle en vue de l’intégration des musulmans aux principes spirituels et temporels de l’islam.

A Tattaguine, lors de la cérémonie officielle du gamou annuel de Thiaméne en présence des chefs religieux et notables de la zone, le sous-préfet Aliou Wade a salué le rôle important des daaras dans la société sénégalaise.

«  L’école coranique en même temps que l’école française sont toujours des références dans la société”, a-t-il dit informant que tous ses élèves apprennent simultanément le coran et la langue française. C’est très important de nos jours puisque les résultats sont en faveur de ceux qui le font” a-t-il souligné.

Se réjouissant également, des efforts faites par la population de Thiamene dans l’éducation religieuse,  l’autorité administrative confie que les enseignements qui sont délivrés dans ces établissements sont en rapport avec ” la paix et la tranquillité publique ” et compense le devoir régalien de l’État envers les jeunes.

Wade dit avoir pris note des doléances de la population notamment la reconstruction de la mosquée ainsi que le bitumage de l’axe Tattaguine/Ngohé qui passe par Thiamène. Pour lui, certains engagements n’ont pas été tenus par les services publics du fait du “contexte particulier”. Il n’a pas non plus manqué de solliciter des prières pour un bon déroulement de l’élection présidentielle.

 

laissez un commentaire