Votre site d'informations générales !

Inauguration de la phase 2 de la plateforme industrielle de Diamniadio : L’offre dimensionnelle des ZES

Le Président de la République Macky Sall a inauguré ce mardi 05 décembre 2023 la phase 2 de la Plateforme industrielle de Diamniadio (P2ID). Bâtie sur 40 hectares, la plateforme qui va abriter plus de 60 entreprises et générer 23.000 emplois est une cité pouvant déjà accueillir 1 400 personnes. 
 
L’Agence de Promotion des Investissements et Grands Travaux (APIX), en tant qu’administrateur de toutes les zones économiques et spéciales a voulu à travers son centre de service dénommé « Centre de Facilitation des Procédures Administratives » mettre en exergue la palette de services offerts aux entreprises des zones économiques spéciales et des investisseurs potentiels. 
 
Selon Monsieur Moustapha Cissé, Administrateur Délégué des Zones Économiques Spéciales pour le compte de l’APIX, « c’est un grand jour si l’on sait que l’un des objectifs majeurs est de mettre à la disposition des investisseurs du foncier aménagé et des bâtiments prêts à l’emploi. Donc à ce titre, je pense qu’on ne peut que s’en réjouir et ça permet aussi d’augmenter la gamme de services qu’on aura à offrir aux investisseurs et de remplacer la compétitivité de la destination Sénégal. On espère procéder dans les prochains jours à une inauguration également des bâtiments au niveau de Diass dont les travaux ont démarré ce mardi également », a-t-il affirmé. 
 
Pour Katy Ciss, Chef de Département/prestation au niveau des Zones Économiques Spéciales/APIX, l’Agence à travers son guichet unique regroupant les administrations détachées (la Douane, les Impôts et l’Inspection du Travail), offre une palette de facilitation fiscale, douanière et sociale aux entreprises installées dans les ZES. 
 
« Cela va de la création de l’entreprise à l’autorisation d’installation au niveau de la ZES en passant par les différentes autorisations administratives nécessaires pour l’exercice de l’activité à vocation d’exportation. En effet, l’exportation dans les ZES est l’objectif en plus de la forte capacité de main d’œuvre et le domaine de l’innovation recherché dans les ZES. Nous sommes fiers d’avoir au niveau de Diamniadio la première raffinerie d’or du Sénégal et l’une des premières en Afrique de l’Ouest avec une capacité de production de 500Kg par jour. Nous avons également une unité de fabrication de tricycles électriques et nous avons eu grâce à ce P2ID l’occasion de montrer notre AGOA après 18 ans d’existence. Nous avons pu exporter via la voie maritime des confections de vêtements de sport made in Sénégal et ces exportations sont faites régulièrement. Les attentes sont grandes pour l’APIX avec cette superficie de 40 hectares en plus, les 13 Hectares de la phase 1 et nous comptons tripler déjà ce qui a été réalisé », a fait savoir Katy CISS.
 
Exonérations fiscales et douanières dans les ZES
 
Abdou Aziz DIOM, Contrôleur des impôts et Chef du Bureau de la DGID au niveau du CFTA de Diamniadio dans la zone économique spéciale apporte des éclairages en ce sens. 
 
« Il existe des exonérations fiscales à côté des exonérations douanières dans la ZES. Les exonérations fiscales concernent pratiquement tous les impôts. Tout d’abord, l’impôt sur les sociétés qui est réduit à 15%. Il y a la TVA qui est exonérée sur les importations aussi bien que sur les achats locaux. Elle est assujettie à une attestation d’exonération selon une procédure dédiée aux entreprises des ZES. Il y également l’exonération sur la contribution économique basée sur la valeur locative (CELVL) et celle basée sur la valeur ajoutée. On a aussi l’exonération sur la contribution forfaitaire à la charge des employeurs. Ensuite il y a l’exonération sur les dividendes avec un accompagnement que nous offrons régulièrement aux entreprises qui souhaitent s’installer dans les ZES. On peut dire que le régime dérogatoire des ZES est très avantageux sur le plan fiscal et ne constitue désormais plus une charge pour les entreprises », analyse le Contrôleur.
laissez un commentaire