Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

Journée internationale de l’éducation 2024

Les acteurs veulent un accès universel à une éducation de qualité pour chaque enfant

À l’occasion de la Journée internationale de l’éducation, consacrée à l’apprentissage pour une paix durable, dans une déclaration conjointe de l’Unesco et de l’Unicef en Afrique subsaharienne, les acteurs réaffirment leur engagement à soutenir les gouvernements d4afrique afin qu’ils assurent l’accès universel à une éducation de qualité pour chaque enfant a-t-on appris 

Reconnaissant l’éducation comme un droit inhérent et un pilier fondamental pour les sociétés pacifiques, l’appel souligne le rôle central de l’éducation dans la promotion d’une gouvernance inclusive, démocratique et participative.

« Nous félicitons les gouvernements africains d’avoir fait preuve de leadership lors du Sommet sur la transformation de l’éducation en discutant de solutions pour parvenir à une éducation de qualité inclusive et équitable pour tous d’ici 2030 et en réitérant leurs engagements en faveur de l’éducation en tant que droit humain fondamental a-t-on noté dans la déclaration

« Malgré les progrès réalisés au cours des dernières décennies, nous reconnaissons les défis qui persistent dans la réalisation de l’objectif de développement durable (ODD) 4 sur l’éducation du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Plus d’un enfant sur quatre (29 %) en âge d’être scolarisé ne l’était toujours pas sur le continent, une statistique préoccupante révélant que la population non scolarisée en Afrique subsaharienne a augmenté de 12 millions sur la période 2015-2021 (Rapport mondial de suivi sur l’éducation de l’UNESCO, 2023). La qualité est également préoccupante, même pour ceux qui sont scolarisés : 9 enfants sur 10 en Afrique subsaharienne ne peuvent pas lire et comprendre un texte simple à l’âge de 10 ans a-t-on également indiqué.

Selon les parties prenantes estiment qu’« Il est donc important que les gouvernements et les partenaires maintiennent l’éducation au sommet de l’agenda politique, en soulignant l’importance d’un financement public national équitable. L’éducation est le meilleur investissement à long terme pour construire des sociétés pacifiques et durables.

« En 2024, que l’Union africaine a désignée comme l’Année de l’éducation, nous appelons à une accélération des progrès vers la réalisation de l’ODD 4. La mission commune consiste à transformer les engagements de haut niveau pris lors du Sommet sur la transformation de l’éducation en actions concrètes, en dotant les apprenants africains des compétences, des valeurs, des attitudes et des connaissances qui sont essentielles pour s’intégrer pleinement dans la société et avoir le meilleur avenir possible a-t-on souligné

« Nous demandons instamment aux gouvernements et aux partenaires de redoubler d’efforts pour promouvoir un financement public national équitable, en accordant la priorité aux enfants les plus vulnérables. cela permettra de réduire les disparités entre les apprenants et d’atteindre une couverture universelle, souligner l’importance de l’éducation dans le renforcement et le maintien de la paix , comme indiqué dans la cible 4.7 de l’ODD4, par la promotion d’une culture de la paix et de la non –violence , de la citoyenneté mondiale et de l’appréciation de la diversité culturelle et des compétences nécessaires à la vie courante conformément à la recommandation  sur l’éducation pour la paix , les droits de l’homme et le développement durable adoptée le 20 novembre par 194 Etats membres de l’Unesco lors de la 42 eme conférence générale de l’organisation entre autres a-t-on révélé.

laissez un commentaire