Votre site d'informations générales !

KOLDA, Contre la vente clandestin des médicaments : Le secteur de la santé outillé pour une meilleure surveillance

La circulation des faux médicaments inquiète les acteurs de la santé. A Kolda, ils ont été capacités pour mieux contrer ce fléau par la surveillance, le contrôle et surtout la vigilance.

La Région médicale de Kolda, en partenariat avec l’Agence de sénégalaise de renforcement pharmaceutique, a capacité ses différents acteurs dans le cadre de la lutte contre la circulation et la vente illicite de médicaments. Un renforcement de qualité impulsé par l’Arp pour une surveillance accrue contre ce que les professionnels de la santé appellent des produits de qualité inférieure ou falsifiés. Il s’agit là des médicaments impropres à la consommation humaine. En effet, la situation géographique de la région de Kolda, qui partage ses frontières avec trois pays, constitue un terreau fertile à la vente de ces mauvais médicaments. Le marché hebdomadaire sous-régional de Diaobé hante le sommeil des professionnels de la santé. Suffisant pour que dans cette formation, l’accent soit mis sur le contrôle et la vigilance.

A en croire Adama Diédhiou, coordonnateur de la cellule management qualité à l’Arp, «la lutte contre les médicaments de qualité inférieure ou falsifiés est un moyen qui participe à protéger la santé des populations». D’ailleurs, les cibles de cette formation sont le personnel de santé du secteur public et du secteur privé, les agents communautaires, les badiènou gox et autres. Ce sont tous les acteurs de la pyramide sanitaire qui sont concernés par ce renforcement des capacités pour une meilleure surveillance et une vigilance autour des médicaments dans leurs différentes chaînes de valeurs. «Par cette pharmacovigilance, ce sont toutes les formes de surveillance qui sont renforcées», dira Docteur Yaya Baldé, médecin-chef de la région de Kolda. Et pour mieux lutter contre ce fléau des faux médicaments, l’Agence sénégalaise de renforcement pharmaceutique prévoit d’installer des pôles régionaux dans le sens de renforcer la sécurité sanitaire des populations. Ainsi Adam Diédhiou et compagnie appellent à la synergie des forces avec les autres services de l’Etat comme la Douane, le Service d’hygiène pour stopper le mal. Ces agents de santé formés vont aussi mener le combat par une large campagne de sensibilisation dans les différents coins de la région.

laissez un commentaire