Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

Le CNCR dénonce une campagne arachidière très timide

Le CNCR (cadre national de concertation des ruraux) a noté une campagne de commercialisation de l’arachide très timide. Par ailleurs il pointe du doigt le manque d’implication des opérateurs dénonçant toujours le prix du kilo gramme et appelle les acteurs au consensus.

Selon le coordonnateur qui s’est prononcé sur cette situation « certains opérateurs ne sont pas tellement impliqués mais on a vu le secteur de l’exploitation très active là-dessus. « On nous a proposé des prix plus ou moins alléchant. Au quel nous vendons nos arachides et il faut reconnaitre que le prix qui était proposé de 280 CFCA, ne nous aiderait pas tellement parce qu’on a jugé qu’il est inférieur a notre coût donc nous pensons que la prochaine fois nous sommes membres de CIA et nous travaillons pour le CIA et toutes nos organisations sont membres de  la CIA. » a soutenu Sidi Ba

Le coordonnateur du CNCR (Cadre National de Concertation des Ruraux) a par ailleurs défendu que  ces manquements ont  poussé à faire ces remarques. « Nous avons posé cette remarque là disant que le prix que vous nous avez proposé n’est pas bon, m. Aujourd’hui, ils sont en train de voir les conséquences et pour ce qui est des exportateurs il me semble-ils sont à un niveau beaucoup plus important en terme d’achat a laissé entendre M. Ba

Il poursuit« pratiquement toutes nos organisations qui sont affiliées à nos fédérations souvent traitent avec eux et là aussi comme on la dit il faut penser au semences. C’est ce que nous pensons et nos fédérations aussi gèrent ce volet et travaillent en parfaite synergie avec les services de l’Etat par rapport à ces questions et la commercialisation se  déroule de manière différente du passé.» a-t-il rappelé

laissez un commentaire