Votre site d'informations générales !

Le gouvernement prend plusieurs mesures pour le secteur privé

Le gouvernement prend plusieurs mesures pour le secteur privé Le gouvernement prend plusieurs mesures pour le secteur privé

Le gouvernement a pris plusieurs mesures économiques, jeudi, à Dakar, dont l’une consistera à s’entretenir avec le secteur privé de ses préoccupations, une fois par semestre. Les mesures ont été prises lors d’une réunion de certains membres du gouvernement avec les organisations patronales.

Le Premier ministre s’est engagé à s’entretenir avec le patronat de ses ‘’préoccupations et contraintes’’, une fois par semestre, pour ‘’consolider’’ son partenariat avec les employeurs du secteur privé.

Le ministre de l’Économie, Doudou Ka, s’est chargé de prendre les ‘’dispositions appropriées […] pour accélérer le processus d’adoption du code des investissements’’.

Il le fera avec la collaboration du secrétariat général du gouvernement, Seydou Guèye, et du directeur général de l’Agence de la promotion des investissements et des grands travaux de l’État (APIX).

M. Ka est également chargé de prendre les ‘’dispositions nécessaires pour la mise en œuvre de la stratégie d’import- substitution’’.

Le ministre des Finances et du Budget, Mamadou Moustapha Ba, va étudier, avec les autres ministres concernés et le secteur privé, ‘’les voies et moyens d’élargir le contenu local’’ à plusieurs secteurs d’activité, dont l’énergie, les infrastructures et le numérique.

Il s’agira d’impliquer la main-d’œuvre et les entreprises privées locales dans les projets mis en œuvre par l’État et ses partenaires étrangers, dans ces secteurs d’activité.

Le ministre des Finances et du Budget va aussi prendre ‘’les mesures diligentes’’ pour rendre opérationnel le système unique de télépaiement et la procédure administrative de télédéclaration.

Il lui revient également de s’atteler au paiement, ‘’dans les meilleurs délais’’, de la dette intérieure des entreprises.

Le ministre de l’Économie et ses collègues chargés du Commerce et de l’Industrie se chargeront de renforcer la concertation entre l’Administration publique et le secteur privé, pour ‘’finaliser la réforme du code du travail, développer l’entrepreneuriat et densifier le financement des PME et des PMI’’.

Le ministre du Travail va ‘’animer de façon régulière un cadre de concertation avec le secteur privé’’, avec la collaboration du Haut Conseil du dialogue social (HCDS).

Un Conseil interministériel va se tenir en prélude du prochain conseil présidentiel de l’investissement.

La réunion du gouvernement avec les organisations patronales fait partie d’une série de concertations du Premier ministres avec plusieurs partenaires de l’État.

La présidente du HCDS, Innocence Ntap, le président du Conseil national du patronat, Baïdy Agne, et celui de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal, Adama Lam, y ont pris part.

Le Club des investisseurs sénégalais, la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar et d’autres organisations du secteur privé étaient représentés.

laissez un commentaire