Votre site d'informations générales !

Le NDAJEBI pour une meilleure prise en charge du droit et de la santé reproductive au Sénégal

La Rencontre Nationale   des     Initiative Féministes dénommée :le NDAJEBI a organisé sa deuxième édition samedi dernier à Dakar .

Selon sa présidente Ndèye Fatou Tounkara  l’Association Sénégal Actions Féministes, c’est un privilège d’aborder un sujet aussi vital qu’urgent : le renforcement des initiatives féministes sur le droit à la santé reproductive au Sénégal.

Notre rencontre d’aujourd’hui se tient dans un contexte où les violences sexuelles, les inégalités de genre et les restrictions en matière  de santé reproductive continuent d’affecter gravement la vie de nombreuses femmes et jeunes filles. Malgré les progrès réalisés, beaucoup reste à faire a t-elle indiqué.

 » Notre objectif commun est clair : promouvoir le droit à la santé sexuelle et reproductive des femmes, en harmonie avec les conventions et lois internationales, notamment l’article 14.2C du Protocole de Maputo a souligné Mme Tounkara.

Elle a proposé dans ce cadre un programme qui met en lumière les actions courageuses et innovantes entreprises par des féministes, des activistes et des experts et qui ont abordé des thématiques capitales telles que l’avortement médicalisé,  l’hygiène   menstruelle et l’importance de l’art et de la créativité dans la lutte féministe et féminine.

« Chaque session, chaque débat et chaque échange est une opportunité d’apprendre, de partager et de renforcer notre engagement commun.

 » Nous aurons également  l’opportunité de célébrer et de reconnaître les efforts de ceux qui ont œuvré sans relâche pour ces causes, à travers     la remise de trophées de reconnaissance qui sont des moments de célébration  fondamentaux, car  rappelant que chaque action, petite ou grande, contribue à la construction d’un      monde plus juste   et égalitaire a t- elle   détaillé.

A en croire Mme Tounkara la présence de toutes ces femmes mobilisées et engagées st non seulement    une   source  d’inspiration,  mais également un puissant rappel que la solidarité et la collégialité sont essentielles pour avancer vers l’égalité et la justice.

« Ensemble,  faisons de     cette  rencontre     un moment de    bilan d’échange et d’action et encourageons nos décideurs à adopter des politiques éclairées et positives pour la santé sexuelle et reproductive au Sénégal et dans la région. Et surtout, continuons à lutter pour que chaque femme et jeune fille ait le pouvoir de prendre des décisions éclairées et responsables concernant sa santé et sa vie a t- elle martelé.

laissez un commentaire