Votre site d'informations générales !

Les producteurs de la zone de Kayar demandent une chambre froide au ministre de l’agriculture

Les producteurs d’oignons et de pomme de terre dans la zone des Niayes sont très inquiètes de la surproduction, la mévente de leurs récoltes. Ces derniers ont un problème pour écouler leurs produits. De ce fait plusieurs tonnes pourrissent surtout au niveau des plates formes de Kayar. Ainsi les producteurs demandent au ministre de l’agriculture de doter la zone des niayes une chambre froide.

Leurs produits pourrissent de façon récurrente. Selon Mbaye Ndoye le secrétaire général de l’association des producteurs maraichers de Kayar, des tonnes d’oignons risque de pourrir. « Nous avons des inquiétudes actuellement avec la surproduction et si vous allez au niveau des marchés c’est inondé d’oignons. Au niveau de la plateforme là-bas, il y a beaucoup d’oignons et de pommes de terre et nous n’avons pas jusqu’à présent des acheteurs qui sont prêts à faire écouler nos produits qui sont mis dans les chambres et magasins de stockage », a révélé Mbaye Ndoye.

Cependant, les producteurs de légumes de Kayar rassurent les consommateurs qu’il n’y aura pas de pénurie d’oignons et de pommes de terre d’ici la fête de la tabaski. Mais pour cela il faut d’abord régler le problème de la chambre froide et dans ce sens ils interpellent le ministre de l’agriculture « La zone des Niayes serait en mesure de pouvoir ravitailler le marché local jusqu’à la Tabaski prévu au mois de juin et il faut qu’on nous octroie une chambre froide à Kayar pour conserver l’oignon et la pomme de terre », a-t-il précisé.

laissez un commentaire