Votre site d'informations générales !

Libération des emprises du Stade Iba Mar Diop: les impactés indemnisés à plus de 90% (Ageroute)

Libération des emprises du Stade Iba Mar Diop: les impactés indemnisés à plus de 90% (Ageroute)

Toutes les personnes affectées par l’opération de déguerpissement pour la libération des emprises autour du stade Iba Mar Diop ont déjà reçu leurs chèques d’indemnisation à hauteur de 98 %, a appris l’APS d’une source proche du dossier.

Ce site a été identifié pour abriter des infrastructures sportives et sociales en perspective des jeux olympiques de la jeunesse prévue dans la capitale sénégalaise du 31 octobre au 13 novembre 2026.

L’opération de déguerpissement a démarré lundi, dernier, en présence des forces de défenses et de sécurité. Cette première phase concerne quelque 1253 personnes qui occupaient des magasins, des gargotes, des garages de mécaniciens, des ateliers de tailleurs et de cordonneries, entre autres.

“Toutes les personnes affectées par le projet à l’exception des détenteurs de titres ont à 95% voire 98 perçus leurs chèques. Ces personnes sont au nombre de 1253”, a relevé le coordinateur du projet de déguerpissement à l’Agence de gestion des routes (Ageroute), Babacar Senghor

Selon lui, les opérations de paiement ont démarré depuis le 10 octobre 2023, après deux ans d’identification des impactés et d’évaluation du montant des indemnisations estimé à 2 milliards de FCFA.

Babacar Senghor a aussi précisé que les remises de chèques ont été accompagnées de la présentation de sommations, notant toutefois que “la plupart des personnes dédommagées ont occupé le site d’une manière illégale”.

Il a aussi rappelé que l’emprise du stade Iba Mar Diop a fait l’objet d’une “expropriation entre 1977 et 1993.

Relativement aux détenteurs de titres fonciers, M. Senghor a indiqué que le gouverneur de la région de Dakar a déjà entamé une procédure au terme de laquelle une solution les concernant sera trouvée.

S’exprimant au nom des propriétaires fonciers, Modou Ndiaye, a appelé les autorités à “privilégier la discussion”.

“On comprend bien qu’elles ont un agenda et que les jeux olympiques sont un rendez-vous pour nous tous”, a-t-il souligné.

Le Sénégal va abriter du 31 octobre au 13 novembre 2026 les jeux olympiques de la jeunesse pour la première fois en terre africaine.

Cet évènement représente un “catalyseur pour une transformation sportive, sociale, culturelle, éducative et économique qui créera de nouveaux espoirs, de nouvelles opportunités et de la confiance pour les jeunes, peut-on lire sur le site internet du Comité international olympique.

Il rappelle que le choix de Dakar est née du désir d’amener les Jeux Olympiques de la Jeunesse dans “toutes les parties du monde et de placer les Jeux au cœur de la transformation de l’Afrique”.

laissez un commentaire