Votre site d'informations générales !

LITIGE FONCIER A JAXAAY 300 familles risquent d’expulsion

Les victimes du foncier de la commune de Jaxaay (Keur Massar) ont battu le macadam ce vendredi. Plus de 300 fa milles sont sous la menace d’une expulsion de leurs mai sons. Ces dernières disent avoir acquis légalement leurs terrains sur le titre foncier 14 /51R depuis belle lurette. Re groupées au sein d’un collectif dénommé « AAR SUNU DEE KUWAY », les victimes ne sa vent plus à quel saint se vouer. Ils indexent le promoteur et la SN/HLM d’être la source de leur angoisse. Les acquéreurs menacent de passer à la vitesse supérieure contre le pro moteur immobilier.

« Des individus malintentionnés, connus et identifiés osent occuper des terrains légalement attribués par une structure d’État, à savoir la SN/HLM et appartenant à autrui, dans notre zone. C’est un impératif pour nous d’agir, de dénoncer ces agissements malsains, organisés par des fossoyeurs fonciers et combattre l’occupation arbitraire et illégale de nos terrains qui continuent nuitamment leurs forfaits », déclare Édouard Gomez, leur porte-parole.

Malgré les efforts consentis par ces pères et mères de fa mille pour obtenir un toit, nombre d’entre eux pourraient se retrouver à la rue. Une affaire qui plonge les propriétaires dans l’angoisse et la peur. Sur ce, ils interpellent le chef de l’État pour qu’il décante cette situation avant que l’irréparable se produise. « Monsieur le Président, en tout état de cause, les victimes foncières préviennent les autorités des risques qu’elles courent, si elles ne prennent pas au sérieux les préoccupations des pauvres détenteurs de titres délivrés par la SN/HLM.

Ainsi, nous nous réservons le droit de poursuivre nos manifestations pacifiques jusqu’à la satisfaction totale de nos revendications », souligne t-il. Ces familles dénoncent ce qu’elles qualifient d’escroque rie organisée et se disent
prêtes à y laisser la vie pour protéger leurs maisons acquises en toute légalité.

laissez un commentaire