Votre site d'informations générales !

Louga/Sagata Gueth Une vive altercation entre demi-frères défraie la chronique

Une nouvelle version est apparue sur l’altercation entre deux demi qui a eu lieu à Nguémbé Peulh, un village situé à Sagata Gueth dans la région de Louga. Les faits ont eu lieu le dimanche passé et concerne une histoire de famille.

Selon un témoin, les évènements ne se sont pas sont déroulé comme l’a décrit nos confrères de Leral.Net.

Le témoin nous raconte que le dénommé Abou Sow, fils ainé du Khalife Thierno Ibrahima Sow est le provocateur de la bagarre. A. Sow est passé devant le domicile de son demi-frère en proférant des insultes à l’endroit de cette famille, nous raconte notre source. Ensuite, il s’est rendu vers la mosquée avec des potions qu’il aurait versées partout au sol.

Notre même source nous raconte aussi que, après quelques minutes A. Sow est revenu devant la maison cette fois accompagné de deux de ses frères Moussa Dieynaba Sow et Amadou Sala Sow et de ses trois (3) apprenants (talibés ).

Ils  étaient tous munis de haches et de sabres. Ainsi ces derniers ont trouvé devant la maison, un certain Moustapha Sow en train de lire le coran et là A. Sow a recommencé ces insultes. Toujours notre témoin avance qu’avant que M. Sow puisse réagir les quatre individus se sont rués sur lui et l’ont attaqué par des coups de haches.

C’est ainsi que la tension commençait a dégénérer se terminant par une bagarre  très houleuse.

A en croire toujours, le témoin des faits, Abdoul Sow est par la suite venu en intervention dans, l’unique but de calmer les choses. Mais il finit par être attaqué par la bande de A. Sow et c’est un certain Amadou Sala, le frère d’Abou Sow qui l’a surpris par derrière avec un coup tordu sur la nuque l’ a assommé a perdu ses appuis, ce qui permettra aux autres de se ruer sur lui.

Notre source nous apprend aussi que ce dernier grièvement blessé est en ce moment aux urgences de l’hôpital régional de Louga. Aux dernières nouvelles Abdoul Sow est dans un état critique.

                                                                                          

laissez un commentaire