Votre site d'informations générales !

MACKY SALL RENOUVELLE SA CONFIANCE AU PM EN REUNION DE CONSEIL DES MINISTRES

 

Entre le chef de l’Etat Macky Sall et son Premier ministre Amadou Bâ, par ailleurs, candidat de la coalition présidentielle, la confiance est réciproquement renouvelée. Au moment où certains, pour des considérations politiques s’attendaient à voir les deux hommes politiques s’éloigner « du long fleuve tranquille », c’est le Président Macky Sall lui-même qui a notamment re nouvelé sa confiance au Pre mier Ministre ainsi qu’à l’ensemble des ministres. Pour sa part, le Premier ministre, dans sa communication, a tout d’abord réitéré sa loyauté au président de la République et marqué son soutien à sa déci sion du 03 février 2024 suite à son message à la nation. Le Premier Ministre a également remercié le Chef de l’Etat pour la confiance renouvelée à son endroit ainsi qu’au gouvernement en demandant aux ministres de prendre les dispositions nécessaires pour une bonne organisation du dialogue national et la parfaite conduite du processus électoral. 

Lors de la réunion du Conseil des ministres qui s’est tenue ce mercredi 07 février 2024 au Palais de la République, le président Macky Sall est revenu sur le vote par l’Assemblée nationale, de la proposition de loi fixant la nouvelle date du scrutin présidentiel au 15 décembre 2024. Il a commencé par réaffirmer sa décision de ne pas prendre part à l’élection. En suite, le Chef de l’Etat a notamment renouvelé sa confiance au Premier Ministre Amadou BA et à l’ensemble des ministres, et demandé au Gouvernement de prendre toutes les dispositions requises, pour l’organisation dans les meilleures conditions du scrutin présidentiel à la nouvelle date fixée. Lors du conseil des ministres, le Prési dent de la République a parti culièrement réitéré sa détermination à poursuivre le dialogue avec tous les acteurs politiques et les forces vives de la Nation, en vue de renforcer, d’une part, notre démocratie à travers un processus électoral transparent, libre et inclusif et, d’autre part, la crédibilité de nos institutions. Dans ce contexte, le Chef de l’Etat, a décidé d’engager les voies et moyens de mettre en œuvre un processus pragmatique d’apai sement et de réconciliation pour préserver la paix et conso lider la stabilité de la nation. Dans cette dynamique, le Président de la République, garant de l’unité nationale et du fonctionnement régulier des institutions, a demandé au Gouvernement, notamment au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice de prendre les dispositions nécessaires pour matérialiser sa volonté de pacifier l’espace public dans la perspective du dialogue national et de l’organisation de la prochaine élection présidentielle.


 

laissez un commentaire