Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

Mamadou Djité, maire de Thiès Ouest accusé de détournement de plusieurs millions de FCfa

Des conseillers de l’Ex Pastef et de Yewwi Askan Wi accusent le maire de la Commune de Thiès Ouest, Mamadou Djité, par ailleurs, responsable du PUR d’avoir détourné plusieurs millions de FCfa. L’édile de cette localité aurait vendu de façon illégale des parcelles de terrains. Mais, le mis en cause qui réfute ces accusations promet de saisir d’une plainte, le Procureur de la République pour dénonciations calomnieuse.

Suite à des ventes présumées de parcelles de terrains à usage d’habitation, une partie des conseillers municipaux de Yewwi Askan Wi de la commune de Thiès Ouest accuse le maire Mamadou Djité de malversation et détournement de denier public. Leur porte-parole, Ousseynou Gueye s’est confié à la Rfm. « Comment on peut accepter au maire le social. On le fait sortir à la perfection une trentaine de millions de FCfa à mettre dans sa caisse. Il en a fait ce qu’il veut de facon illégale. Est-ce qu’il a les prérogatives de manipuler l’argent de la commune ? En plus des facturations sur les marchés fictifs, il a fait plus grave avec des emplois fictifs » a-t-il expliqué.

Ainsi, l’accusateur rappelle que le maire a été aussi interpellé sur le foncier. « Comment un individu peut se prévaloir dans une commune comme Thiès de s’approprier plus d’un hectare qu’il a lui-même, lôti et vendu», a accusé Ousseynou Guèye. Mais, le maire Mamadou Djité a tenté de se laver en grande eau, suite à ces accusations qu’il considère comme infondées. Il précise qu’il s’agit tout simplement d’agissement ou d’une entreprise politicienne funeste, tentant de détruire de destruction un homme. D’après le maire de Thiès Ouest, ses calomniateurs sont connus de tous les thiésois ». C’est dans ce sillage que Mamadou Djité a promu de saisir la justice afin que cette affaire soit tirée au clair.Considérant qu’il s’agit d’accusations gravissimes injustifiées par un combat politique en toute responsabilité, il a porté plainte contre les auteurs auprès du procureur de la République du tribunal de Grandes instances de Thiès. Ladite plainte déposée, dit-il, vise des délits de diffamation et de dénonciation calomnieuse.

 

laissez un commentaire