Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

Musée des civilisations: le public à la découverte du patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba

Musée des civilisations: le public à la découverte du patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba

Le public est venu en nombre, mercredi, au Musée des civilisations noires, à Dakar, découvrir l’exposition sur le patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba à travers une collection de photos et d’autres biens personnels du guide religieux, a constaté l’APS.

Babacar Ndoye, un informaticien évoque une »journée importante pour les fidèles’’. Il estime que »lorsqu’on se réclame de quelque chose, on doit aller à la source autrement dit aller voir par vous-mêmes tout ce qu’on disait de Serigne Touba », le fondateur de la confrérie mouride.

« J’ai été très ému après avoir effectué ma visite. J’ai même pleuré lorsque qu’on m’a montré l’un des habits et les chaussures que portait Cheikh Ahmadou Bamba. Ce que j’ai vu aujourd’hui, m’a vraiment montré davantage la dimension de l’homme’’, a dit M. Ndoye au sortir du musée.

Pour Aïcha Anne, des hommes comme Cheikh Ahmadou Bamba méritent d’être valorisés pour tout ce qu’ils ont apporté au Sénégal surtout pour la stabilité du pays.

« C’est la première fois que je viens dans une exposition, mais j’ai beaucoup appris. Et ce qui m’a le plus marqué, c’est comment ils ont valorisé les photos et les autres objets rares que beaucoup n’ont jamais vus », a t-elle déclaré.

Cette exposition, selon elle, permet aux visiteurs de connaitre davantage le fondateur du mouridisme.

« Je ne suis pas venue en tant que fidèle, mais Serigne Touba est un homme que tout le monde doit connaître surtout ses écrits. Son œuvre doit inspirer tous les Sénégalais sans distinction aucune », a t-il ajouté.

Ibra Diop, étudiant à l’université Gaston Berger de Saint-Louis, salue le travail »colossal », qui a été abattu par les organisateurs qui ont permis à travers cette exposition de faire connaitre le guide religieux.

« On avait l’habitude de voir qu’une seule photo de Serigne Touba mais avec cette exposition, je viens de découvrir d’autres images de lui et des objets qu’il utilisait. Et cela m’a beaucoup marqué », a t-il déclaré, invitant les fidèles mourides à venir visiter l’exposition pour consolide leur foi.

Cette exposition organisée dans le cadre de la célébration de la Semaine du patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927) constitue ‘’une opportunité pour le grand public de prendre connaissance des objets, reliques et photographies » du fondateur du mouridisme, a indiqué Massamba Diouf, membre du comité scientifique de l’évènement.

« Nous avons débuté cette célébration depuis hier avec une soirée de vernissage et aujourd’hui nous en sommes à l’exposition pour permettre au grand public de prendre connaissance avec les objets, les reliques et les photographies de cheikh Ahmadou Bamba », a-t-il dit.

Il se réjouit de l’affluence des fidèles notée depuis le matin et qui va se poursuivre jusqu’à jeudi au Musée des civilisations noires.

« La salle est archi-comble. Depuis l’ouverture, il y a des groupes qui se relaient. Et avant même qu’on démarre la journée, il y avait des gens qui attendaient pour effectuer leur visite », a t-il souligné.

Cela montre, selon lui, que l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba est bien sauvegardée par la communauté mouride et le visiteur aura la possibilité de voir tous les objets utilisés par le fondateur du mouridisme.

« Si ces objets n’étaient pas bien gardés, on les aurait pas eu aujourd’hui pour permettre aux Sénégalais de prendre connaissance avec tout ce que nous avons exposé comme œuvre de Serigne Touba », s’est-il félicité. « Nous pouvons dire qu’avec certitude que si nos aïeux n’avaient pas pris soin de tous ces objets, nous autres, n’allons pas certainement voir tout ce qui était utilisé par cheikh Ahmadou Bamba », a t-il ajouté.

La Semaine du patrimoine de Cheikh Ahmadou Bamba sera clôturée, samedi, par la tenue d’un colloque au King Fahd Palace sous la présidence du chef de l’Etat, Macky Sall.

laissez un commentaire