Votre site d'informations générales !

OUVERTURE DES ASSISES DE L’ENTREPRISE: Le Patronat veut relever les défis de la souveraineté

Dans un contexte marqué par des enjeux économiques et des défis de souveraineté, accentués par l’avènement d’un nouveau régime, le Conseil national du patronat du Sénégal (CNP) a procédé, jeudi à l’hôtel King Fahd Palace, à l’ouverture des assises de l’entreprise édition 2024. Présidée par le ministre de l’économie, du Plan et de la Coopération, Abdourahmane Sarr, les parties prenantes ont lors de cette cérémonie d’ouverture, entamé des discussions axées sur la situation des investissements privés dans l’espace des affaires.

« Le partenariat public privé et le contenu local », est le thème choisi pour cette édition qui a réuni plus de 5 000 visiteurs et des représentants d’une centaine d’entreprises. La cérémonie a démarré par la remise de Label aux entreprises qui se sont particulièrement illustrées dans divers domaines notamment la gouvernance et l’éthique, l’environnement et le développement durable, l’engagement communautaire. L’occasion pour le président du CNP de saluer l’émergence d’une nouvelle dynamique au profit du secteur public et privé « La dynamique républicaine qui s’installe est celle du patriotisme, de la citoyenneté, de l’équité, de la cohésion, de la justice, ainsi que des relations de confiance et d’engagement Etat/Secteur Privé. Quand on regarde cet hémicycle, on ne peut qu’être fier du « Regard » d’autant de Chefs d’entreprise, de femmes et d’hommes engagés pour ce Sénégal-là », a déclaré Baidy Agne devant les représentants de l’Etat.

Face aux nouvelles exigences du marché économique et les innovations et la productivité dans le secteur privé, BaidyAgne a invité les entreprises à faire face aux défis de la souveraineté. « Le monde se divise et nous invite à faire face aux défis de souveraineté. Il est l’heure de passer à de nouveaux paradigmes. Ainsi, certaines attentes sont à l’heure. Il faut préserver les acquis majeurs, renforcer la commande publique des entreprises, renforcer leurs capacités, élargir le contenu local dans les secteurs porteurs de croissance à travers une loi générale du contenu local avec le soutien de l’Etat. Les entreprises doivent donc s’organiser au regard des exigences qui s’imposent à elles », a-t-il lancé.

Ce cadre de concertations entre les investisseurs et le gouvernement est une occasion surtout de recueillir la vision et les priorités pour le renforcement de ce partenariat, mais aussi de réfléchir sur l’accroissement de flux d’investissement nationaux. Elle permet au Conseil national du Patronat de faire prévaloir une intégration d’un secteur productif en faisant part aux membres du gouvernement, des attentes des entreprises.

En dehors du ministre de l’économie du Plan et de la Coopération, Abdourahmane Sarr, plusieurs membres du gouvernement ont pris part à ce rendez-vous. Dans la volonté de l’Etat d’apporter un soutien financier aux entreprises du secteur, le ministre de l’industrie et du commerce Dr Serigne Gueye Diop qui a participé à cette rencontre, a annoncé, la tenue prochaine des Assises de l’industrie et du commerce ainsi que la création d’un fond de soutien aux industries dont le but est de promouvoir le développement économique et industriel du pays. L’édition 2024 des assises de l’entreprise sera notamment l’occasion de relancer les échanges sur l’industrie sénégalaise en termes de fiscalité, de règlementation et de concurrence. Elles se poursuivent aujourd’hui avec l’arrivée d’autres autorités.

Djibril DEME

laissez un commentaire