Votre site d'informations générales !

PACIFICATION DE L’ESPACE PUBLIC: Les nouvelles instructions de Macky Sall

En attendant sa nouvelle déclaration, aujourd’hui, le président Macky Sall réitère sa volonté de pacifier l’espace public. Présidant hier la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, le chef de l’Etat a instruit le ministre de la justice de finaliser les projets de textes pour «matérialiser la volonté de réconciliation et de pardon dans le respect de l’Etat de droit et la consolidation de la paix sociale durable». «Le Chef de l’Etat, en sa qualité de gardien de la Constitution et garant de l’Etat de droit, a lancé un appel à toutes les forces vives de la nation pour asseoir le rayonnement de notre démocratie, ainsi que la crédibilité de nos institutions et du processus électoral. Dans ce cadre, le Président de la République a également réaffirmé son engagement pour un processus inclusif de concertation et de dialogue afin de bâtir des consensus autour de la ré conciliation nationale, de l’apaisement et de la pacification de l’espace public en vue de consolider la stabilité politique, économique et sociale. Dans ce contexte, le Chef de l’Etat a de mandé au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice de finali ser les projets de textes pour matérialiser la volonté de récon ciliation et de pardon dans le respect de l’Etat de droit et la consolidation de la paix sociale durable», peut-on lire dans le communiqué du Conseil des ministres. 

D’après toujours la même source, le chef de l’Etat s’est en gagé récemment à mettre en œuvre «un processus pragma tique d’apaisement et de récon ciliation pour préserver la paix et consolider la stabilité de la nation». C’est dans ce cadre que la ministre Aissata Tall Sall a annoncé, mardi, que 344 per sonnes détenues à Dakar en rai son d’actions en lien avec des activités politiques ont bénéficié, ces derniers jours, d’une mesure de liberté provisoire. Lors de sa conférence de presse sur l’actualité judiciaire, la garde des sceaux a indiqué que 272 détenus devraient égale ment bénéficier de cette mesure dans les prochains jours. Selon elle, «la même chose est en train d’être faite» dans les régions. 

pub artp header

«UNE DATE SERA FIXÉE TRÈS PROCHAINEMENT» POUR LA PRÉSIDENTIELLE 2024.

Revenant sur l’épineuse question du respect du calendrier électoral, le chef de l’Etat a donné des assurances fermes pour tenir le scrutin dans les plus délais. «A l’entame de sa communication, le Président de la République a évoqué la décision n°1/C/2024 du 15 février 2024 du Conseil constitutionnel et la finalisation du processus électoral, en demandant au Ministre de l’Intérieur de prendre toutes les dispositions en relation avec le Ministre des Finances et du Budget, la Cena et les autorités administratives, pour une bonne organisation de l’élection présidentielle à une date qui sera fixée très prochainement, après les consultations avec les acteurs politiques, les responsables de la société civile et les représentants des forces vives de la Nation pour asseoir le rayonnement de notre démocratie ainsi que la crédibilité de nos institutions et du processus électoral», renseigne le compte rendu du ministre porte-parole du gouvernement. Dans cette dynamique, Macky Sall a «réaffirmé son engagement pour un processus inclusif de concertation et de dialogue afin de bâtir des consensus autour de la réconciliation nationale, de l’apaise ment et de la pacification de l’espace public en vue de consolider la stabilité politique, économique et sociale». 

 

 

 

laissez un commentaire