Votre site d'informations générales !

PLAINTE DU LEADER DE L’EX PASTEF CONTRE LA DGE Sonko fixé sur son sort demain

Suite mais pas fin de l’affaire dite du refus des fiches de parrainage au candidat déclaré de l’ex parti Pastef. La Cour suprême a enrôlé la requête déposée par les avocats de Ousmane Sonko en référé-liberté, contre la décision de la Direction générale des élections (Dge) de refuser les fiches de parrainage à leur client. Ladite Cour a fixé, ce 4 octobre, la date de l’audience. Les avocats de Ousmane Sonko avaient introduit, à la Cour suprême, une requête en référé-liberté, contre le refus de la Direction générale des élections (Dde) de délivrer les fiches de parrainage à leur client. Les choses sont allées vite, puisque ladite Cour a répondu aux conseils du leader des patriotes. Leur affaire est enrôlée pour ce vendredi 6 octobre, en audience publique spéciale de vacations des référés. Ce sera à 15 heures, lit-on dans le document publié par Amadou Bâ, cacique de Pastef. Le référé-liberté est une procédure d’urgence permettant de mettre fin à une mesure administrative de nature à porter une atteinte grave à l’exercice d’une liberté fondamentale.

laissez un commentaire