Votre site d'informations générales !

REMANIEMENT EN FRANCE: Gabriel Attal remplace Pap Ndiaye à l’Éducation


D’abord attendu mercredi, ce remaniement planait sur le camp présidentiel depuis plu sieurs semaines. Le casting s’est précisé avant même l’an nonce formelle, qui sera suivi vendredi matin par un Conseil des ministres. À la rentrée, ce nouveau gouvernement devra relever les défis assignés par le président au tour de l’écologie, l’immigra tion et la réponse aux émeutes consécutives à la mort de Nahel, à Nanterre, en banlieue parisienne. 

Gabriel Attal, 34 ans, va succéder à Pap Ndiaye à la tête du ministère de l’Éducation nationale, ont indiqué jeudi plusieurs sources de la majorité présidentielle à l’AFP. Gabriel Attal, jusqu’alors ministre délégué aux Comptes publics, deviendra le plus jeune titulaire de ce poste, plus gros budget de l’État, sous la Ve République. De son côté, Aurélien Rous seau, ancien directeur de ca binet d’Élisabeth Borne à Matignon, va être nommé ministre de la Santé en remplacement de François Braun, selon l’AFP, citant des sources proches du dossier, confirmant une information de BFMTV. 

Le changement à la tête de ces deux ministères clés, sur des dossiers prioritaires du second quinquennat d’Em manuel Macron, semblent in diquer que la Première ministre a réussi en partie son pari. Ministres et conseillers décrivaient depuis lundi une ba taille feutrée entre la cheffe du gouvernement, qui espérait renouveler au moins ces deux postes pour asseoir son autorité, et le président de la République qui, lui, ne voulait qu’un remaniement marginal. 

Dans les autres noms don nés avant l’annonce officielle, il y a notamment la prési dente du groupe Renaissance à l’Assemblée, Aurore Bergé, remplacera Jean-Christophe Combe à la tête du ministère des Solidarités, ont aussi dé claré à l’AFP des sources de la majorité. Issue des rangs de la droite, Aurore Bergé, 36 ans, s’est imposée dans la Macronie lors de son élection comme députée dans les Yve lines en 2017. La secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale et soli daire, Marlène Schiappa, est sur le départ après avoir été épinglée pour sa gestion du Fonds Marianne, selon l’AFP. 



laissez un commentaire