Votre site d'informations générales !

SITOR NDOUR RELAXE AU BÉNÉFICE DU DOUTE L’Ajs rejette la décision de la chambre criminelle

L’Association des juristes sénégalaises (Ajs) rejette le ver dict de la chambre criminelle dans le procès de Sitor Ndour pour viol présumé. Elle dit être convaincue qu’il y a bel et bien eu viol sur cette fille domestique mineure. La décision de la justice, relaxant au bénéfice du doute l’ancien directeur du Coud, a été surprenante.

L’association réitère son soutien à l’endroit de la victime pour l’appel interjeté. L’Ajs veut l’application de la loi criminalisant le viol. « Elle a été victime de viol avec des preuves. Le certificat médical étant une pièce maitresse dans les faits de viol et de violence sexuelle et d’autres pièces justificatives. Nous sommes surpris par la décision qui a été donnée par la chambre criminelle », a déclaré Penda Seck Diouf de l’Ajs.

Avant d’ajouter : « C’est la rai son pour laquelle nous nous organisons en collaboration avec les organisations de la société civile pour soutenir la victime et rappeler la loi sur le viol qui est là et qui doit être appliquée dans toute sa rigueur. Si cette loi n’est pas appliquée, elle n’a pas de sens. Cette loi a été adoptée à l’unanimité ».

laissez un commentaire