Votre site d'informations générales !
Ageroute 260124

SOULEYMANE CISS DE LA PLATEFORME IDY PRÉSIDENT 2024 « Le silence d’Idy déstabilise psychologiquement ses concurrents »

Depuis sa sortie brusque et fracassante de la mouvance présidentielle, en avril dernier, et l’annonce en grande pompe de sa candidature à l’élection présidentielle du 25 février 2024, Idrissa Seck a vite repris ses vieilles habitudes. Le leader du parti Rewmi s’est, de nouveau, emmuré dans un silence assourdissant, et ce, malgré une actualité politique brûlante marquée notamment par l’affaire Ousmane Sonko, la collecte des parrainages et le dépôt des dossiers de candidature qui débute lundi prochain. Si, pour certains de ses détracteurs, l’ancien maire de Thiès – qui se proclamait « 5e président » en 2019, avant de déchanter – serait en perte de vitesse pour avoir posé, contre toute attente, ses baluchons dans le « Macky », du côté de ses partisans, l’on parle d’une tactique politique qui commencerait à faire peur à ses adversaires. Selon seneweb, C’est le cas de Souleymane Ciss, coordonnateur de la plateforme Idy Président 2024, qui écrit, dans une contribution parvenue à Seneweb, que l’attitude de son mentor « perturbe et menace ses concurrents, les déstabilise psychologiquement, créant ainsi un état d’anxiété et de crainte dans leurs esprits, parce qu’au fond de leurs cœurs », jurant que  »Ndamal Kadior » est l’homme de la situation.

« Les Sénégalais reconnaissent ses qualités d’homme d’État »
« Le silence du président Idrissa Seck, un silence menaçant qui installe le doute et la peur dans l’esprit de ses adversaires politiques. En réalité, le silence assourdissant du candidat déclaré à l’élection présidentielle de février 2024, Monsieur Idrissa Seck, suscitant tant d’interrogations révèle deux choses : sa prise de parole nostalgique qui d’une part, regorge d’attentes et d’intérêts chez ses potentiels électeurs et d’autre part, la tension psychologique chez ses adversaires », explique M. Ciss. Aujourd’hui, indique ce dernier, « force est de constater que la longue bipolarisation de l’espace politique sénégalais entre le camp de la continuité et celui de l’opposition dite radicale ou plus ou moins antirépublicaine a fini par créer une situation électorale inédite et embarrassante parmi les électeurs. Il est indéniable que l’opinion publique montre que ceux-ci, dans leur majorité, ne veulent pas de la continuité. Mais il est aussi manifeste qu’ils ne sont pas encore prêts à confier la gestion de leur pays à un aventurier qui serait un président de la République en stage. Qu’on se le dise, les Sénégalais sont actuellement à la croisée des chemins. Et si le silence du candidat Idrissa Seck, en quelques encablures de la Présidentielle de 2024, fait autant de bruits ; si sa prochaine prise de parole suscite autant d’attentes, c’est parce que les Sénégalais, majoritairement, lui reconnaissent ses qualités intrinsèques d’homme d’État capable d’apporter les solutions idoines à leurs maux.»

Le moment de la Com, « c’est lui et lui seul qui le définit »
Cependant, cet état de fait perturbe et menace ses concurrents, les déstabilise psychologiquement, créant ainsi un état d’anxiété et de crainte dans leurs esprits parce qu’au fond de leurs cœurs, « le président Idrissa Seck est l’homme de la situation », estime M. Ciss. Pour le Coordonnateur de la Plateforme Idy Président 2024, Souleymane Ciss, aujourd’hui, « le fait que certains individus, plus ou moins connus comme mercenaires de la plume, arrivent en secouristes et tentent de propager des informations nuisibles dans le dessein de semer le doute et jeter le discrédit sur l’imminente candidature de monsieur Idrissa Seck n’est pas fortuit. Mais nous leur disons que c’est peine perdue ! Sachez que le Président Idrissa Seck pour qui le leadership et l’expérience électorale sont indéniables ne cédera pas à vos pressions et manœuvres commanditées. Aucune personne ni aucune manipulation ne parviendra à influencer ses décisions. Le moment où il jugera opportun de s’adresser solennellement aux Sénégalaises et Sénégalais, c’est lui et lui seul en bon leader qui le définit. » En attendant ce moment crucial, dit-il : « nous félicitons le président Idrissa Seck pour sa haute conscience des enjeux et pour l’excellent travail qu’il est en train de mener sur le terrain sans fanfare.» Sur un autre registre, « la plateforme Idy Président 2024 se félicite, enfin, des vagues de ralliements en soutien à la candidature du président Idrissa Seck de la part de plusieurs partis politiques, mouvements de soutiens et autres mouvements associatifs afin de le porter à la magistrature suprême pour un Sénégal prospère, plus juste, plus démocratique, et réconcilié. »

laissez un commentaire