Votre site d'informations générales !

Tamba: Un charlatan réclame 2 millions à son client pour l’achat d’œufs de charognard

Tamba: Un charlatan réclame 2 millions à son client pour l'achat d’œufs de charognard

La Brigade de recherches (BR) de la compagnie de gendarmerie de Tambacounda a déféré un charlatan de nationalité gambienne, A. C., et la commerçante F. B. Diallo. Le duo incriminé est poursuivi pour association de malfaiteurs charlatanisme et escroquerie portant sur la somme de 6 100 000 F CFA et détention de faux billets de banque pour le premier cité et complicité pour le second.
 
 
Un ressortissant gambien s’est fait passer pour un Malien pour louer deux chambres à Tambacounda. Ainsi il s’est associé avec une commerçante sénégalaise pour fructifier ses revenus.
 
En effet, la dame F. B. Diallo était chargée de miroiter des clients pour le charlatan A. C. La commerçante incriminée ne cessait de louer  devant ses collègues, le pouvoir mystique de ce « faiseur de miracles ».
 
Ainsi, elle a réussi à mettre en rapport le charlatan avec A. Diallo,  commerçant en service à Diaobé. Ce dernier voulait la multiplication de ses bénéfices  pour qu’il devienne riche.
 
Dans un premier temps, le ressortissant gambien lui a réclamé un montant de 3000 000 F CFA pour l’achat du mercure. Pour mieux appâter son client, le charlatan lui a montré une mallette remplie de billets de banque, quelques jours après.
 
Le mis en cause a fait croire à A.diallo qu’il  doit partir pour remettre une somme de 3 millions à son disciple établi à Vélingara, avant d’entrer en possession de cette malette. Ainsi le commerçant a décaissé l’argent destiné à ce  supposé disciple du charlatan A.C.
 
Au total, l’homme établi à Diaobé a déjà versé six millions. Mais il peinait toujours à recevoir sa valise remplie de billets de banque.
 
Le charlatan réclame 2 millions F CFA à son client pour l’achat d’œufs de charognard
 
Las de patienter, A. Diallo s’en est ouvert de nouveau au charlatan de nationalité gambienne. Mais il est tombé des nues lorsque le « faiseur de miracles » lui a réclamé encore 2 millions F CFA destinés à l’achat d’œufs de charognard, selon le mis en cause.
 
Sachant qu’il a affaire à un escroc, A. Diallo a saisi le procureur de la République de Tambacounda via une plainte.
 
A cet effet, le parquet a mis en branle la BR de la région orientale. Séance tenante, l’enquête ouverte par les hommes du Major Goudiaby a permis de mettre la main sur le charlatan A. C. et la commerçante F. B. Diallo.
 
 
Au terme de l’enquête de procédure, le duo incriminé a été déféré au parquet.
laissez un commentaire